Être plus productif, c’est l’obsession de bon nombre d’entrepreneurs ! En même temps, il est très difficile de faire une pause !  Surtout quand on sait qu’il y a toujours quelque chose à faire… 😣 Dans cet article, je vous donne 5 astuces pour comprendre comment reposer son cerveau quand on est un entrepreneur débordé et anxieux qui travaille à domicile et qui aimerait respirer et être plus productif !

Télécharge ton kit d'organisation gratuit

Il contient :

  • Une fiche méthode pour s'organiser en 4 étapes
  • Une check-list pour vider son esprit
  • Un mode d'emploi pour trier ses tâches

separation

Comment reposer son cerveau et apprendre à se relaxer quand on travaille à domicile ?

bureau organisé

Vous allez rire (ou pas), mais cet article est rédigé un dimanche. Quelle belle ironie n’est-ce pas, pour un article qui parle de comment reposer son cerveau ? Finalement, je trouve que ça illustre plutôt bien ce que je m’apprête à vous révéler aujourd’hui.

Vous aussi, vous travaillez à la maison ? Alors ce qui va suivre va sûrement beaucoup vous apaiser et vous aider à lâcher prise. En particulier si vous faites face aux mêmes problèmes que moi en termes d’organisation et de productivité, et que vous aimeriez vaincre cette irritabilité qui empêcherait n’importe qui de se concentrer.

Ce qui se passe quand on travaille de chez soi

Parce que oui, je pense (en tout cas, j’aime le croire) qu’on se retrouve tous dans la même situation stressante quand on lance son entreprise, et qu’on se retrouve après des années d’esclavage, euh je veux dire salariat #prétention, tranquillou chez soi en pyjama avec pour seule compagnie quatre chats, un chien et un bon café. (oui, j’aime beaucoup les animaux)

Vous aussi, vous travaillez à la maison ? Alors ce qui va suivre va sûrement beaucoup vous apaiser et vous aider à lâcher prise. En particulier si vous faites face aux mêmes problèmes que moi en termes d’organisation et de productivité, et que vous aimeriez vaincre cette irritabilité qui empêcherait n’importe qui de se concentrer.

Une to-do list interminable
(et le stress de ne pas la terminer)

Le truc, c’est que passé l’excitation des courriers de l’URSAFF où on vous annonce noir sur blanc que vous êtes officiellement une entreprise (comme les vrais professionnels), il arrive un moment un peu stressant pour tous je pense. 😅

On est là, devant sa liste de choses à faire et on pense :

oh mon dieu

Quoi ? Il me reste vraiment tant de choses à faire ? J’ai envie de me cacher dans l’obscurité pour lutter contre le stress !

Ben oui, ne l’oublions pas tout de même : c’est vous le big boss.

Et certes, vous vous payez le luxe d’avoir un numéro de sirène (SIREN haha, qu’est-ce qu’on se marre avec Mélanie 👏) et de pouvoir vous la péter aux dîners familiaux, mais vous n’êtes pas encore suffisamment riche pour qu’une dizaine de personnes travaillent pour vous et vous appellent maître.

Alors c’est sur vos frêles épaules que tout repose, de A à Z. Et Oui, ça fait beaucoup de lettres.

Impossible, face à une liste si imposante de choses importantes de ne pas sentir le stress nous envahir. Forcément, pour vous rassurer, vous vous mettez en tête de bosser un max pour avancer tout ce retard que vous pensez avoir accumulé.

Mais cette liste est infinie, et vous ressentez l’impression frustrante de n’avoir rien glandé tout le temps, la culpabilité de ne pas savoir comment mieux gérer la situation, alors que vous vous êtes donné corps et âme dans votre projet.

 Un système nerveux qui
dit "va te faire voir mon petit chou"

Et comme si ça ne suffisait pas de subir cette impression de burn out imminente, vous êtes là à vous mettre encore plus la pression, à vouloir bosser toujours plus sans avoir le sentiment d’être franchement productif.

Les effets du stress que vous imposez se font ressentir de plus en plus, et forcément, vous vous pourrissez avec un sentiment de culpabilité, un syndrome de l’imposteur ou que sais-je encore.

Vous imaginez que vous n’êtes pas à la hauteur de la tâche qui vous incombe, et vous commencez à vous demander s’il ne serait pas temps de reprendre la route du travail “normal”…

Mais si, souvenez-vous ! Cet endroit misérable, où vous êtes payé une misère à faire quelque chose d’ennuyant à mourir. Au moins, là, vous seriez peut-être plus compétent. (FOUTAISES)

Une somnolence constante et une efficacité pathétique

En même temps, difficile d’être productif quand vous bossez plus de 60 heures par semaine sans jamais avoir l’impression d’arriver à atteindre vos objectifs. Comme un zombie, vous êtes crevé tout le temps et vous ne pouvez même pas vous plaindre auprès des amis qui vous marmonnent “ouais, mais tu bosses en pyjama alors tais-toi”👎.

Le problème avec le travail à domicile, c’est qu’on ne peut pas venir et juste se contenter de glander pendant 7 heures d’affilée en attendant sa paie mensuelle. On gagne vraiment chaque euro à la sueur de notre front. 

Au prix de maux de tête liés à l’utilisation constante du pc ou en échange du terrible sentiment d’épuisement qu’on ressent à force de faire tristement chauffer ses neurones, peu habitués, les pauvres, à faire autre chose que s’enchaîner des épisodes de The Big Bang Theory en mangeant des chips sur le canapé.

brain poop
Y en a marre de tes âneries !

Voici pourquoi j’ai décidé d’écrire un article pour expliquer comment reposer son cerveau quand on travaille à la maison.

C’est  une fatigue différente des autres. Elle peut parfois être compliquée à repérer, parce que souvent, on est passionné par ce qu’on fait et on ne compte pas les heures passées.

Comment reposer son cerveau d'entrepreneur ? Les 5 conseils qui m'ont sauvée

Voici quelques astuces (5 pour être précise) pour vous aider à comprendre comment reposer son cerveau. Ces quelques conseils fonctionnent même quand on est un entrepreneur débordé qui n’arrive pas à faire le vide dans sa tête et à combattre le stress ! Profitez en pour décompresser un peu 😘

1

La technique de productivité "Pomodoro"

sablier

La technique Pomodoro 🍅est très simple pour organiser mes journées. Le concept est simple. Je mets un chronomètre pendant 25 minutes durant lesquelles je me “promis-jure” d’avancer sur tel ou tel projet. Interdiction formelle de m’arrêter avant la fin du Timer. Peu importe où j’en serais 25 minutes plus tard, j’aurais le droit à une petite pause. Souvent un tour sur Facebook pour papoter avec les copains/copines suffit à me détendre.

Et c’est hyper simple, mais ça fonctionne. Ma concentration est énorme quand je lance une Pomodoro. Ça m’empêche de me déconcentrer au moindre élément perturbateur. C’est une technique qui m’a permis de réduire le stress au quotidien. Elle a également été très stimulante, puis qu’elle m’a donné la chance d’avancer rapidement et efficacement dans mes projets. L’essayer, c’est l’adopter !

2

L'utilisation de Trello & Google Agenda

Je vous prépare un article plus complet sur mon organisation personnelle avec Trello, mais je devais quand même le citer ici ! Depuis que j’ai découvert cet outil, c’est une véritable extension de mon cerveau ! 

Moi qui ait quelques troubles de la mémoire (oui, il paraît que c’est un signe d’intelligence supérieur d’abord !), je suis ravie d’avoir trouvé un outil aussi performant. Dès qu’une idée me passe par la tête, elle atterrit sur mon tableau Trello. Elle y est immédiatement classée et prête à être traitée.

Depuis que je vide mon esprit dans les listes Trello, je suis beaucoup plus zen et mille fois plus organisée qu’avant. C’est mon secret pour gérer le stress. Tout avoir sous les yeux en cas de besoin me rassure beaucoup. Je sais exactement ce que je dois faire et quand je dois le faire. Voilà comment reposer son cerveau !

En le “vidant” dans un système fiable qui fonctionne (coucou David Allen). Rien de tel pour comprendre comment lutter contre le stress, mais si vous souhaitez entendre quelques astuces supplémentaires sur le sujet, il faudra attendre un petit peu !

trello

Moi et mes cartes Trello.

Quelques secondes pour s'organiser paisiblement

Comment reposer son cerveau si on ne peut pas modifier son planning à la dernière minute ? La souplesse de l’application me permet également de reporter les tâches en un clic. Comme ça, je n’ai pas le sentiment d’être débordée ni “forcée”. Si je n’ai pas envie de faire ma tâche du jour, je peux la décaler demain. Et même la remplacer directement par une autre. Google Agenda vient compléter Trello pour les rendez-vous et événements important dont je dois me souvenir. Les deux outils sont d’ailleurs compatibles. Formidable, non ? 😍

Si vous préférez le papier,  je vous conseille l’utilisation d’un agenda et d’un carnet de listes. Ce serait vraiment parfait pour vous détendre et aérer votre esprit tranquillement. Non seulement, c’est un exercice facile à mettre en place… Mais en plus, ça aide vraiment à se sentir mieux. C’est parfait si on souhaite prévenir le surmenage, en ayant vraiment conscience du temps qui passe !

3

 Être à l'écoute de mon esprit perturbé et paradoxal

lol

Je vais être honnête avec vous : je suis un peu accro au travail 😅. Difficile pour moi de décrocher, j’ai l’impression d’avoir toujours quelque chose d’intéressant à faire et j’ai beaucoup de mal à arrêter.

 Même dans mon lit, je suis là à liker des photos sur Instagram ou à épingler sur Pinterest comme une vieille droguée en manque de sa dose quotidienne d’Internet.

Mentalement, mon esprit dit parfois stop. Récemment, il m’a empêché d’écrire la moindre ligne pendant plusieurs jours, comme s’il s’agissait d’une séance de relaxation forcée. J’ai mis un moment à comprendre qu’il fallait que je me repose pour lutter contre cette impression de fatigue constante. Après cette prise de conscience, j’ai non seulement appris à mieux apprécier mes pauses mais aussi à privilégier le travail au moment où j’en avais vraiment envie.

Si je sens qu’aujourd’hui, je n’ai vraiment pas la motivation , alors j’accepte ça et je fais le minimum. C’est ça aussi l’avantage de travailler à la maison.  J’essaie de ne pas me fixer d’objectifs irréalisables. Je me prévois systématiquement du temps “de travail” pour laisser mon esprit d’entrepreneuse créative se décontracter et oser lancer de nouveaux projets. Même si c’est très agréable, ça reste du travail ! Et je pense qu’on a tous du mal à faire la différence quand on a la chance d’avoir un métier passion.

4

Garder un rythme (plus ou moins) normal

travail à domicile

Mon petit ami, tout à fait adorable, vit lui dans le monde réel. Il est actuellement en fin d’année de BTS et alterne une semaine d’entreprise avec une semaine d’école. Tous les jours, du lundi au vendredi, il se lève à 8h, rentre entre 12h et 14h et termine sa journée à 18h00.

J’avoue que me connaissant, je serais fortement capable d’être décalée en permanence. Ça ne me poserait aucun problème de me coucher à 5h du matin et de me lever à 17h. En travaillant sur le net, on se déconnecte forcément un peu de la réalité. Mais le fait que mon copain se lève, se prépare, et ait des horaires fixes… 

Ça me permet de garder un rythme cohérent avec la (triste) réalité du monde. Je me lève et je me couche à la même heure sans difficulté.

Malgré tout, je n’ai aucun impératif horaire. C’est pourquoi, quand je suis fatiguée, je me paye même le luxe d’augmenter mon temps de sommeil en faisant une bonne grosse grasse matinée des familles.

chaton qui dort

Bah oui, que voulez-vous. Je suis une grosse feignasse malgré tout. J’ai souvent tendance à (beaucoup) trop dormir 😴 !

L’avantage, c’est que j’ai quand même une “structure de fond”. 

C’est ce qui me permet de garder contact avec le monde réel. Je me couche et lèvre à des heures fixes, et je n’ai aucun problème de sommeil.

Bien au contraire d’ailleurs. De cette manière, je suis plus en forme, et forcément, plus reposée et plus efficace lorsque je travaille.

5

La journée sans écran d'Elodie 

no

Mon amie Elodie, du blog Douce Mélodie, elle aussi entrepreneuse à domicile, a un petit rituel qui m’a vite intriguée. Un samedi soir, au beau milieu d’une de nos réunions Zone Magique (comme nous aimons les appeler), elle m’a demandé calmement de ne pas m’inquiéter si elle ne donnait pas signe de vie le lendemain.

Elle m’a expliqué que tous les dimanches, elle déconnectait des écrans pour profiter du monde réel. J’ai trouvé l’idée géniale, même si je me savais trop accro aux écrans pour y arriver aussi bien qu’elle. 

J’ai pu expérimenter ça tout de même plusieurs fois. Même si je craquais systématiquement en vérifiant mes stats sur mon portable… 

Je dois admettre que cette prise de recul est l’un des meilleurs conseils qu’on m’ait donné afin de comprendre comment reposer son cerveau quand on travaille à domicile. Merci ma bibiche ♥

Si vous n’avez jamais essayé, je vous conseille vivement de tester cette technique pour une relaxation rapide. Ça vous aidera beaucoup ! En particulier si vous êtes aussi accro à votre ordinateur que moi !

Pour finir...

Prenez le temps de vous reposer, de déstresser et de ne pas penser à cette to-do list interminable qui vous attend ! Les entrepreneurs détendus sont ceux qui réussissent le mieux. Se reposer est donc un excellent moyen pour devenir riche et célèbre (en tout cas, une partie de moi a vraiment envie de le croire).

J’espère que cet article vous aura aidé à comprendre comment reposer son cerveau quand on travaille à domicile. N’hésitez pas à partager vos propres conseils dans les commentaires, ça aidera peut-être un entrepreneur 😇

Love Love,
Mélanie.

separation

Si cet article t'a plu, partage-le sur Pinterest !

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l'image et de cliquer sur le logo Pinterest !
separation
Comment reposer son cerveau quand on travaille à domicile ? 5 conseils pour être plus productif et plus détendu (même en étant entrepreneur)
5 (100%) 4 votes

Articles similaires

📢 PROMO : -40% sur ma formation "6 mois de contenus en 15 jours" jusqu'à dimanche avec le code "EASYBABY" 😊J'en profite tout de suite
+