Je suis affligée de voir le nombre de choses essentielles qu’on ne nous enseigne pas à l’école (alors qu’on nous a pris la tête pendant des heures sur le théorème de Pythalès qui ne m’a, personnellement, JAMAIS servi). Il y a des milliards de trucs que j’aurais aimé qu’on m’apprenne à la place. Comment cuisiner autre chose que des nouilles, par exemple. Mais vous n’êtes pas sur un blog cuisine. Vous vous doutez bien que ce ne sera pas le sujet de l’article d’aujourd’hui. S’il y a bien un truc qu’on ne nous apprend pas à l’école, c’est comment parler de soi sans passer pour un imbécile ou sans donner l’impression de réciter une histoire en mode “Grand Père Simpson”. C’est précisément ce dont je compte vous parler dans cet article !

Télécharge ton kit d'organisation gratuit

Il contient :

  • Une fiche méthode pour s'organiser en 4 étapes
  • Une check-list pour vider son esprit
  • Un mode d'emploi pour trier ses tâches

C'est quand même dingue qu'on ne soit pas formés dès l'enfance !

Apprendre à parler de soi est utile dans toutes sortes de circonstances de la vie. Vous en avez sûrement eu besoin à un moment ou à un autre, quel que soit votre genre, votre âge ou la couleur de votre poney. Comment réussir un entretien d’embauche sans trouver les bons mots pour se présenter ? Par quel moyen aborder un inconnu sexy dans la rue sans passer pour une folle ? Dans ce genre de situation, des cours d’éloquence ou de storytelling m’auraient bien plus servis que de savoir résoudre (non sans mal) des équations du second degré. #JdisçaJdisrien

Quand on est blogueur/youtubeur/entrepreneur...

Dans ce genre de cas, on ne peut juste pas se passer de cette compétence. Que vous souhaitiez faire décoller votre blog, votre chaîne YouTube ou tout simplement votre business, vous devez forcément entrer en contact d’une manière ou d’une autre avec vos lecteurs, vos prospects. 

Mieux vaux donc réfléchir à ce qu’on va pouvoir dire pour parler de soi, laisser une bonne impression et ne pas donner envie aux gens de fuir malgré nous.

Sans pour autant aller jusqu’à raconter votre vie dans les plus profonds détails, partagez la personne que vous êtes avec le reste du monde. Vous avez des avis, des opinions. 

Internet est un outil qui permet aux humains d’échanger entre eux, alors prouvez aux gens que vous n’êtes pas un robot. 

Ce sera déjà un bon début pour que votre audience s’attache (au moins un petit peu) à vous.

Est-on  vraiment obligé de parler de soi à son audience ?

Vous voulez faire grandir votre audience et améliorer l’engagement, les échanges avec votre communauté ? Alors oui, vous êtes “obligés”. Enfin, pas factuellement bien sûr. Et il n’est pas non plus question de raconter tous les drames de votre vie à travers une série d’articles ou de vidéos dédiés. Ce qu’il faut, c’est simplement montrer aux gens qui vous êtes en assumant vos positions, même si le monde entier ne sera peut-être pas d’accord avec vous.

Comment faire quand on manque de confiance en soi ?

J’aime dire que quand on crée un blog, on crée aussi un personnage pour le piloter. 

Si vous n’arrivez pas à mettre de côté votre peur du regard des autres, tentez de relativiser en vous disant que que les critiques négatives ne sont pas orientées vers vous, mais vers le personnage de “blogueur” que vous campez sur le web. 

Car même en étant authentique, votre audience ne pourra jamais aussi bien vous connaître que vos proches.

Deuxième solution, comprendre que quoi que vous fassiez, vous serez critiqués, et donc prendre le parti d’être qui vous voulez sans tenter de plaire à qui que ce soit si ce n’est vous-même. 

Et puis, si ça peut vous rassurer, au lancement de votre blog, les critiques négatives seront sûrement rares.  Vous n’aurez pas à les affronter autant que vous le pensez… Et même si c’est le cas, après tout, qu’est-ce que ça fait si 90% de votre audience est satisfaite ?

Ce qu'il faut savoir sur le "Personal Branding"

On parle souvent de personal branding sur le web en ce moment et pour cause. Je l’ai dit : sur Internet, les internautes veulent de l’humanité. En “travaillant” (entre très grosses guillemets) votre personnage et surtout la manière dont vous vous mettez en scène, vous avez la possibilité de vraiment sortir du lot. La bonne nouvelle, c’est que votre marque personnelle existe déjà.

Sans que vous ne fassiez rien, les gens ont déjà une certaine opinion de vous. Nous sommes tous comme ça. Même si on sait très bien qu’il ne faut pas se fier aux premières impressions, il nous est déjà à tous arriver de juger quelqu’un sans le connaître, et le phénomène prend naturellement de l’ampleur sur le web.

Si vous ne souhaitez rien dévoiler ni montrer à vos lecteurs qui vous êtes, vous risquez de leur permettre de garder cette première opinion.Mieux vaut donc s’affirmer et oser être soi-même dès le départ ! Attention, j’insiste tout de même sur le fait que travailler son image en faisant du personal branding et se faire passer pour un autre sont deux choses différentes.

On ne vous demande pas de renvoyer une image lisse et parfaite, mais d’être honnête tout en préservant tout de même un minimum votre vie privée. Soyez vous-même et prouvez aux gens que vous êtes un être humain, une vraie personne. Et ce joli programme commence par le fait d’apprendre à parler de soi !

5 astuces simples pour comprendre comment parler de soi sans endormir les gens

Je pense bientôt vous proposer des articles plus complets sur le personal branding et le storytelling, mais en attendant, voici 5 petites astuces simples à mettre en place dès maintenant pour parler de soi sans endormir les gens et rendre chacune de ses anecdotes fascinante et pertinente.

1

Prendre du recul sur sa propre vie

Quelle que soit votre histoire, il vous est forcément arrivé des événements qui vous ont permis de grandir ou de franchir un cap. 

Pour pouvoir parler de soi en toute liberté sans peur au ventre, il faut d’abord commencer par faire une introspection sur soi-même pour comprendre quels pans de notre histoire nous sommes en mesure de raconter ou non. 

Pas besoin d’avoir une vie parfaite non plus. Tout ce que votre audience veut c’est connaître votre histoire et savoir comment vous en êtes arrivés là où vous en êtes aujourd’hui.

On a tous un ami un peu lourd qui passe son temps à nous couper la parole pour dire “Et moi, une fois, il m’est arrivé ça…”. Tout le monde adore parler de soi (au moins à ses proches), et c’est souvent là qu’on a tendance à s’enflammer. 

Trop d’anecdotes tuent l’Anecdote. Les histoires personnelles sont toujours intéressantes, mais il faut qu’elles concordent avec le sujet que vous abordez. Utilisez-les avec parcimonie pour qu’elles soient vraiment impactantes. Soyez logique et cohérent, ne parlez pas pour ne rien dire !

2

Utiliser ses anecdotes personnelles de manière pertinente

3

Montrer sa personnalité et assumer ses opinions

Quand vous découvrez une série géniale, vous préférez en parler avec quelqu’un qui déteste, quelqu’un qui aime, ou quelqu’un qui n’a pas d’avis dessus ? 

Les gens qui n’ont aucune opinion sur rien sont ennuyants à mourir, surtout sur Internet. Si vous êtes ici pour développer votre business ou créer votre métier, il ne va pas falloir avoir peur d’être critique et tranché en acceptant de ne pas faire l’unanimité. Mais au cas où vous l’auriez oublié, c’est tout à fait normal.

Parler de soi ouvre rapidement la porte à toutes les dérives mythomaniaques ! Encore plus si on cherche à déveloper son activité sur le web, on peut parfois être tenté à l’idée d’enjoliver un peu son histoire, voire à se faire passer pour quelqu’un qu’on rêve d’être et qu’on n’est pas réellement. 

Sachez tout de même que ça se repère à des kilomètres et que les utilisateurs ne sont pas dupes : on finira forcément par vous reprocher votre superficialité à un moment où à un autre si vous vous épuisez à porter un masque en permanence.

4

Ne pas prendre les gens pour des dindons

5

Utiliser le storytelling pour structurer son récit

Vous ne le saviez peut-être pas, mais il existe des structures simples utilisés pour créer toutes les histoires du monde. 

Des Disney à vos livres préférés, chaque personnage principal suit souvent un chemin précis et défini qui permet de garder le lecteur en haleine. 

Voici un schéma simple pour raconter votre histoire à votre audience (par exemple sur votre page à propos) : 

Situation Initiale -> Element perturbateur -> Péripéties -> Elements de résolution -> Situation Finale. 

Plutôt simple, non ? Il ne reste plus qu’à l’appliquer pour parler de soi et le tour est joué !

separation

J'espère que cet article vous aura plu !

Utilisez-vous des techniques de personal branding ou de storytelling dans votre stratégie web ? Trouvez-vous qu’il est difficile de parler de soi à son audience ?
Partagez votre avis dans les commentaires !

separation
Comment parler de soi sans endormir les gens ? #parlerdesoi #communication #entrepreneuriat

Si cet article t'a plu, partage-le sur Pinterest !

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l'image et de cliquer sur le logo Pinterest !
separation
Comment parler de soi sans endormir son audience ? 😴
4.7 (93.33%) 3 vote[s]

📢 ÉVÉNEMENT SPÉCIAL : Les inscriptions à ma formation "Kings du Blogging" pour créer un blog rentable de A à Z sont exceptionnellement ouvertes jusqu'à dimanche soir seulement 😱J'en profite tout de suite avant qu'il ne soit trop tard
+