7 jours pour poser les bases de ton business & trouver ton client idéal !

Comment devenir Autodidacte et comment se former seul efficacement quand on est entrepreneur 🎓

Lorsqu’on est web-entrepreneur, l’une de nos missions les plus importantes pour un business en constante expansion est la l’autoformation…. Que ce soit autour de ta thématique, du coaching, ou du marketing. Cependant, tu n’as sûrement pas envie de retourner dans une grande école ni d’apprendre avec un professeur à chaque fois que tu souhaites te former sur un sujet précis (flemme x10000) C’est bien normal ! Mais il existe une solution toute simple à cette impasse, dont je suis moi-même l’exemple criant : se former seul et devenir autodidacte.

De nos jours, tout le monde peut devenir autodidacte. Il suffit d’avoir une connexion Internet, et roule ma poule. Les ressources pullulent comme des champignons en forêt, et il est easy baby d’apprendre un million de choses sans avoir à bouger de chez soi… Juste en suivant des podcasts, une formation à distance, des livres ou des blogs ! 

Pour autant… Se former seul n’est pas si évident et facile pour tout le monde !

Que tu aies aimé l’école ou pas, il faut bien se l’avouer : sans enseignement cadré, on peut vite se retrouver perdus au début, surtout avec une vie active à côté. Et à quoi bon se former seul, si tu oublies les informations capitales que tu as apprises ? A quoi te servent toutes ces ressources que tu auras consommées, si elles se perdent dans les méandres de ta mémoire de poisson rouge ? (sans offense, j’ai une mémoire digne d’une tranche de jambon moi aussi)

🎁 GRATUIT7 jours d'atelier  OFFERTS 🎁

Pendant 7 jours, tu vas apprendre comment :


✅Choisir une thématique rentable pour construire les bases de ton business en ligne


✅ Définir ton client cible idéal sans te tromper et être sûr de toucher la bonne audience 


✅ Mettre en place une stratégie viable pour que ton blog te génère un VRAI salaire

☝🏻 DIS-MOI À QUELLE ADRESSE MAIL TU VEUX RECEVOIR TES 7 jours d'atelier ☝🏻

Dans cet article, je vais donc te donner tous mes meilleurs conseils pour devenir un pur autodidacte des familles, l’autodidacte efficace par excellence, qui apprend par lui-même sans se décourager devant l’ampleur du boulot ! D’ailleurs, je te conseille vivement de jeter un œil à ma formation Learning Glandouille, qui t’expliquera en détail l’installation de mon système d’apprentissage personnel sur Notion, qui me permet d’apprendre et d’exploiter des connaissances sans me griller le cerveau à retenir mille infos à la seconde ! 😉

Allez, prends toi un petit thé et un bol rempli de Haribo (piquant of course), c’est parti pour les dix conseils pour se former seul et devenir autodidacte

Comprendre qu’il y a autant à apprendre qu’à désapprendre pour devenir autodidacte 

Pour commencer cet article sur l’auto-formation, j’ai très envie de te partager une citation qui m’a interpellée un jour :

“Ce n’est pas ce que nous ignorons qui nous empêche de réussir, c’est ce que nous croyons savoir à tort qui est notre plus grand obstacle” – Josh Billing

Je ne sais pas qui est Josh Billing, (sûrement un monsieur très gentil qui sent bon le gâteau à la framboise) mais en tout cas, il met le doigt sur quelque chose que je trouve intéressant. Etre autodidacte, ce n’est pas seulement apprendre par soi-même, se former seul et se blinder le crâne de nouvelles formations.

Devenir autodidacte…

C’est avant tout désapprendre pour mieux apprendre par la suite. Cela peut te sembler étrange, mais pense-y bien.

Notre éducation, le système scolaire, notre vie professionnelle, et notre passé de travailleur salarié nous ont longtemps conditionnés à des fausses croyances… Nous empêchant d’exploiter au mieux nos compétences et d’apprendre des choses vraiment utiles.

Je ne connais pas ta vie, mais personnellement, on ne m’a jamais appris à être entrepreneur ni à apprendre de manière efficace.

On nous a formé pour devenir salarié, et c’est un problème, malgré la pédagogie de certaines personnes ! Si je m’étais arrêtée à ce que l’on a bien voulu m’apprendre, mon expérience professionnelle aurait pris une toute autre tournure !

Pour être capable de te former seul, de devenir autodidacte, il faut accepter l’idée qu’il y aura sûrement un paquet de connaissances erronées à effacer et à reprogrammer totalement dans ta tête. U

ne partie de notre éducation scolaire est à remettre en question. Et ce n’est pas grave, c’est même le début de quelque chose de passionnant ! Il est juste très important de faire attention à manière dont tu te formes, pour t’appuyer sur des bases valables, et réelles, qui ne s’appuient pas sur les idées reçues et les fausses informations dont on nous a longtemps inondés !

Prendre l’habitude de se former seul par envie ou nécessité 

Beaucoup d’entrepreneurs avouent avoir détesté l’école. Quant à moi, je n’ai ni aimé ni détesté ça. Mais lorsqu’est venu le moment de me former seule après avoir décidé de me reconvertir et de me lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat…  

J’ai vite découvert qu’apprendre de nouvelles choses de la mauvaise manière pouvait se révéler très lourd, et rendre une formation intéressante…. contraignante à mort ! Résultat : motivation d’un bulot anémié, et rapport personnel à la formation qui rime avec souffrance. Ça pue, surtout que ce n’est pas du tout obligé de se passer comme ça !

Ce que je peux te conseiller pour éviter cette déconvenue et ce relâchement lorsque tu décides de suivre une formation (certifiante, qualifiante, par correspondance ou en présentiel, formations courtes ou longues… peu importe), c’est de te former sur des sujets qui vont t’être utiles dans l’immédiat, pour ta reconversion, tes activités… 

En saisissant le but et l’utilité de cette formation, ton énergie et ta soif de connaissances n’en seront que plus grandes, et tu auras rapidement l’occasion de mettre en pratique toutes ces connaissances nouvellement acquises ! Avoue que ça fait plaisir, quand tu viens d’apprendre comment tailler une haie en forme de coeur et que tu le fais en vrai la semaine suivante 😁 (j’abuse sur l’exemple, mais tu as compris, hein) 

Et mon deuxième conseil pour devenir autodidacte…

Si tu sens qu’une formation ne te sera pas utile dans l’immédiat, mais qu’elle te fait très envie, et qu’elle t’appelle avec ses gros yeux de Chat Potté : vas-y, fonce. Même si tu ne la mets pas en application tout de suite, ce n’est pas si grave. 

Si tu as la passion et un vif intérêt pour le sujet de cette formation, se former seul sur cette thématique sera un plaisir, et non quelque chose de lourd et de contraignant voué à l’échec. 

Choisir sa formation repose sur ces deux critères primordiaux pour que tu deviennes un autodidacte pur sang : utilité ou envie ! Personnellement, j’ai complètement dû réapprendre à aimer me former, et je n’ai réussi à le faire qu’après avoir suivi ces deux impératifs ! 

Prendre des notes pour mieux apprendre seul

Prendre des notes de tout ce que tu apprends, c’est la baaaase. Sinon, comment retenir ? Comment se former seul, si on prend le risque de ne pas retrouver ce que l’on a appris ? Est-ce que tu te vois te retaper un livre complet pour y réapprendre une notion importante ? Je ne pense pas, ou alors, tu es bien plus motivé que moi (il faut de tout pour faire ce monde, y compris des feignasses !)

Que ce soit par le biais de livres, de formations en ligne, de podcasts, de vidéos sur des thématiques… Tu dois absolument noter tout ce qui te semble intéressant, pour ne pas perdre de temps et avoir à tout réassimiler le moment venu. Il faut garder, une trace, TOUJOURS (tu sens mon timbre de voix hyper menaçant de evil queen, là ?)

Prendre l’initiative de prendre des notes pour devenir autodidacte…

C’est déjà positif, car tu permets à l’information de s’ancrer dans ton esprit. Utilise des notes digitales ou écrites, qu’importe, c’est à toi de trouver ce qui te convient le mieux. Si tu lis des livres, n’hésite pas à surligner les passages importants (je sais que ça peut faire grincer des dents certaines personnes, mais si ça ne te dérange pas, alors fais-le).

Dans mon système Learning Glandouille, que je t’explique en détail dans la formation sur-mesure que j’ai créé pour t’aider à mettre en place et piloter ton système d’apprentissage, j’ai d’abord commencé à faire des fiches des livres que je lisais.

On ne va pas se mentir : les livres les plus intéressants peuvent parfois être méga longs. Plutôt que d’en avoir peur et de me décourager, je prenais plaisir à remplir des fiches avec les informations clés du livre. Ainsi, en plus de retenir, je m’offrais la possibilité d’y revenir dès que besoin ! Si c’est pas merveilleux !

Faire des fiches, prendre des notes, est un gain de temps merveilleux que tu ne devrais clairement pas sous-estimer pour devenir autodidacte, crois-moi !

Se former seul = avoir un système pour prendre des notes, les conserver et les classer 

Si tu zappes tout ce que tu viens de lire ou écouter, la formation la plus utile et passionnante peut se retrouver complètement inutile. Et ça, pour devenir le meilleur autodidacte, c’est pas fifou. 

De nombreuses formations ne sont pas utilisées à leur plein potentiel, tout simplement parce que le système de prises de notes, n’est clairement pas au point. C’est tellement dommage, tu ne trouves pas ?

Prendre des notes, c’est bien, mais il faut en plus trouver un moyen efficace et pratique de les trier et les conserver. Les fameuses feuilles volantes remplies d’informations super intéressantes, mais que tu ne retrouves jamais… Tu connais, je le sais, ne me mens pas 😉

Il existe des solutions pour apprendre seul et efficacement…

Ce qui est merveilleux quand on met en place un système d’organisation bureautique comme celui que j’ai peaufiné, c’est qu’il n’est même pas utile de retenir ou de retenir par cœur pour tirer bénéfice d’une formation et se former seul. Tout est là, dans une bibliothèque géante et digitale à ta portée, et tu n’as rien de plus à faire que d’aller piocher les informations dont tu as besoin au moment T. Tu peux y arriver, même si tu es débutant !

Personnellement, j’utilise Notion pour mettre en place ce système de classement, et ça a complètement révolutionné ma vie et ma manière me former seule.

D’ailleurs, c’est la grande force de ma formation Learning Glandouille, dans laquelle je t’explique en détail comment classer, ranger tes connaissances, et extraire de ces formations que tu as suivies, de quoi créer une véritable encyclopédie personnelle !

Connaître son type de mémoire et son profil d’apprentissage en tant qu’autodidacte 

Pour ce conseil, je ne vais pas forcément m’étaler outre-mesure sur le sujet. Je te conseille vivement d’aller voir ma vidéo : Types de mémoire, lequel est le vôtre et comment l’exploiter pour apprendre efficacement. Je t’y explique les subtilités des types de mémoires et des différents apprentissages : profil auditif, kinesthétique, etc…

Tu sais, nous sommes tous différents sur cette Terre mon petit bibou moelleux, et j’ai envie de dire TANT MIEUX ! Mais il est indispensable de se connaître et de savoir ce qui nous convient le mieux. Dans le cas de l’auto-formation et de la volonté de devenir autodidacte… Il est nécessaire que tu trouves la méthode qui s’adapte le mieux à ton profil pour réussir à apprendre seul

Se former seul et devenir autodidacte se fait différemment selon la personne…

Nous n’avons pas tous la même manière de retenir les informations ni d’apprendre efficacement. Certains apprennent mieux en écrivant, d’autres en écoutant… Le plus important, c’est de connaître ton profil pour favoriser une auto-formation efficace, qui fera de toi l’autodidacte le plus cool au monde des bisounours entrepreneurs ! 😎

Trouve la méthode qui te correspond, qui te fait penser : “ah oui, là, je sens que c’est la bonne !”. Essaie plusieurs méthodes, teste des choses, n’aie pas peur d’échouer. Tu peux même t’enregistrer toi-même pour retenir les concepts d’un livre que tu as lu et réécouter l’audio lorsque c’est nécessaire. 

Vraiment, fais ce qui te semble le mieux pour toi et n’hésite pas à explorer les différentes méthodes à ta portée pour te former seul et apprendre par toi-même. Les conseils que je peux te donner sont certes bons à prendre, mais ce ne sont que des conseils. 

Adapte-toi à ta propre personne en premier lieu et ne cherche pas à coller à un schéma préétabli pour réussir à te former seul, ça dépend avant tout de ce qui fonctionne pour TOI. 

6. Ne pas se fixer des buts inatteignables

Allez, soyons honnêtes, on l’a tous fait : se fixer des buts complètement irréalistes et absolument pas alignés avec ce qu’on se sent en réalité capables de faire. 

Tu ne t’es jamais dit : “allez, c’est bon, je suis super motivé, je vais me former à fond et lire un livre par jour, ça va le faire !”. Drapeau rouge : c’est la meilleure manière de se décourager avant d’avoir eu de temps de dire “oups”.

Voilà donc un conseil simple, bête et efficace : ne fais pas de ton apprentissage un challenge fou ou une compétition ! Lorsqu’on se demande “Comment se former seul”, on a vite tendance à imaginer qu’il faut soulever des montagnes et en faire le plus possible.  

Apprendre seul est positif, si tu tu respectes tes capacités…

Comme je te l’ai déjà dit, l’auto-formation ne doit être ni lourde ni contraignante : sinon, autant retourner à l’école. Pour ne pas rester bloqué, concentre-toi sur les sujets de formations utiles/funs/qui te plaisent. C’est le meilleur moyen de passer de procrastinateur en chef, à PDG des autodidactes ! 😉

Personnellement, grâce au système que je me suis installé, je prends l’autoformation comme un véritable jeu. Chaque nouvelle connaissance est une occasion de remplir ma bibliothèque chérie de toutes les nouvelles choses que j’ai apprises. 

Je suis mon flow et je ne n’impose aucun quota, aucune charge récurrente ni habitude contraignante : bref, le kiff total, quoi. Je peux te le dire… Ecouter son plaisir et son mood pour ne pas se bloquer tout seul ni se brider : c’est la clé d’un super autodidacte en devenir

Se former seul mais discuter de ce que tu apprends est important

Discuter et transmettre ce que tu apprends à tes proches, tes amis, est une merveilleuse étape de ta formation pour la rendre d’autant plus utile et efficace. Tu ne trouves pas que c’est un véritable plaisir de transmettre tes connaissances à des personnes qui t’écoutent et que cela intéresse ? En plus, en reformulant ce que tu as appris avec tes propres termes, voire en y ajoutant ta touche personnelle, tu t’appropries ces connaissances en plus de les retenir.

En parlant avec les personnes qui t’entourent de ce que tu as appris seul, tu gagnes en recul et en objectivité par rapport à ces connaissances que tu as emmagasinées. Tu ancres l’information en toi, tu la modèles à ta manière, tu en fais quelque chose qui t’appartient… Et ça, c’est déjà une manière d’apprendre seul, en apprenant aux autres en même temps !  

Ne considère pas l’autoformation comme une étape “sacrée” 

Pour devenir autodidacte, il faut laisser tomber le côté trop “scolaire” de la formation. Sinon, tu ne retiendras rien de ta formation. En appliquant ce qu’on nous apprend à l’école : les fiches par centaines, les résumés de fiches, etc… (oui, ça fait mal au crâne). Cela rend la formation ennuyeuse à mourir. Même la mouche posée sur toi pendant tes cours s’amusait sûrement plus ! 😂

Tu n’as pas forcément besoin d’être sérieux, assidu ou rigoureux pour apprendre seul. N’oublie pas : personne n’est là pour te juger ou te noter. Ne fais pas de ton autoformation une étape sacrée. Elle est positive, mais absolument pas indispensable ni soumise à des règles strictes. Par exemple, si tu apprends mieux en jouant ou en écoutant de la musique, personne ne va t’envoyer au coin. 

Fais les choses à ta manière pour devenir autodidacte et te sentir libre ! 

Dans mon cas, j’ai longtemps joué aux SIMS pendant que j’écoutais des podcasts… Et tu sais quoi ? Je retenais beaucoup mieux ! C’est ainsi que je fonctionne, je me suis écoutée, et je ne me suis pas enfermée dans des règles trop scolaires. Je me suis complètement assise sur la contrainte et j’ai fait à ma façon… Verdict : j’ai beaucoup mieux assimilé le contenu que je consommais.

Alors lâche la pression, sinon tu vas te dégoûter tout seul ! Finalement, une fois qu’on s’écoute et qu’on accepte qu’on a tous des méthodes différentes, se former seul devient une mission agréable, et aussi fluide qu’une autre. Pas de raison de s’angoisser ! 

Ne sois pas “arrogant”, même si tu es un autodidacte doué  

L’arrogance est malheureusement le signe avant-coureur d’un vautrage dans les règles de l’art. D’ailleurs, elle n’a rien à faire dans la vie d’un autodidacte ! Personne ne sait tout ni n’a rien à apprendre. Lorsqu’on pense tout savoir, on se complaît dans une auto-suffisance qui craint un max… Je sais que certaines personnes ne s’en rendent pas forcément compte, et d’ailleurs, ça ne fait pas d’elles de méchantes sorcières malveillantes. C’est parfois un mécanisme inconscient, mais qu’il est nécessaire de repérer et de faire péter rapidement.

En pensant que tu n’as plus rien à apprendre, que tu sais déjà tout, et que tu te suffis en terme de connaissances… Tu bloques ta propre évolution. Et du coup, tu t’empêches d’acquérir de nouvelles compétences, d’approfondir des connaissances imparfaites et de monter au cran supérieur de ton expertise et de ton business. On est d’accord que c’est très moyen, quand même !

Lorsqu’on refuse de se remettre en question, et qu’on s’estime suffisamment intelligent pour ne plus avoir à apprendre seul... C’est que l’on choisit une mauvaise manière d’évoluer personnellement, en tant qu’entrepreneur mais également en tant qu’être humain (ça n’est que mon avis). C’est important de remettre parfois en cause ses propres croyances et soi-même pour avancer au mieux dans la vie.

Si on croit tout savoir et que l’on refuse de se former seul (ou pas seul, d’ailleurs)…

Alors, nous aurons de moins bons résultats, sans comprendre pourquoi, à cause de nos œillères. Je ne veux pas que ça t’arrive et c’est pour cela que je me permets de t’en parler aujourd’hui ! Comme l’a dit Josh Billing : il y a plus à apprendre qu’à désapprendre

Se conforter dans ses idées n’est pas suffisant pour grandir, évoluer : pour apprendre seul et toujours davantage, il faut faire preuve d’humilité avant tout et accepter qu’on a toujours quelque chose à apprendre ! 

Réviser régulièrement pour se former seul et devenir autodidacte

Il n’y a pas plus basique comme conseil, mais je te le dis quand même : réviser régulièrement ce que tu as appris lors de ta formation ou de tes lectures est important. C’est le meilleur moyen d’ancrer l’information en toi.

Même si tu ne relis et révises tes notes que tous les 36 du mois à la Saint-Glinglin, c’est déjà ça, et c’est mieux que rien. Un petit rafraîchissement est toujours le bienvenu lorsqu’il s’agit de devenir autodidacte, de se former seul et d’apprendre un tas de nouvelles choses. 

Comment apprendre seul et se former seul sans un système de révision bien au point ?

Il est indispensable d’avoir un système d’organisation optimal. Tu as besoin d’un système de notes et de collecte des informations qui t’aidera à retirer tout le bénéfice possible de tes nouvelles connaissances. On ne devient pas autodidacte en un jour, mais je suis là pour t’y aider ! 

Je t’encourage vraiment à aller jeter un œil à ma formation Learning Glandouille si tu ne sais pas comment t’y prendre. Le système que je te présente est adaptable à tes envies et ton profil… Et comme je te l’ai déjà dit, c’est un système que j’utilise au quotidien, pour tous les sujets dont je veux garder une trace, même ce qui ne concerne pas forcément mon business. Alors autant te dire que c’est un système d’organisation bien balèze, mais très facile à mettre en place avec un peu d’huile de coude ! 

Alors, devenir autodidacte, compliqué ou pas ?

C’est terminé pour ces dix conseils en tant qu’autodidacte assumée ! J’espère réellement qu’ils t’auront donné des pistes concrètes pour devenir autodidactete former seulapprendre seul… Dans la joie, et la bonne humeur, qu’importe tes filières de formation ! 

Si ça t’intéresse… J’ai aussi tourné une vidéo pour te parler de tout ce que j’ai pu te dire dans cet article de vive voix… Voilà un bon moyen d’ancrer l’information dans ta tête 🔥

N’hésite pas à me dire en commentaire comment tu te sens face à l’auto-formation, le temps que tu y consacres, et les difficultés que tu as pu rencontrer lorsque tu as décidé de te former seul ? Etre autodidacte te semble-t-il réalisable après ces quelques conseils ? 

Mélanie
Comment Devenir Autodidacte #autodidacte #process #apprendre
Cet article t'a plu ?
Partage-le sur Pinterest !
Tu as juste à passer ta souris au dessus de l'image et de cliquer sur le logo Pinterest !

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

🎁

7 cadeaux pour les webentrepreneurs

Découvre les cadeaux de bienvenue gratuits que j'offre à mes lecteurs :
Catégories
Et si tu commençais enfin à
étendre ton royaume digital ?
Je t'explique toutes mes astuces pour construire un empire sur Internet, brique par brique, dans mes emails quotidiens avec tous les articles en avant première et des "bonus" réservés aux abonnés que je ne posterais JAMAIS publiquement 😱