Quel métier pour une personne anxieuse ? Quelques idées de job zen pour bosser sans paniquer à longueur de journée 🧘

Laissez-moi vous avouer quelque chose : je suis une grosse flippée de la vie. J’ai peur des mouches, des gens, du bruit et même du livreur Amazon (ce qui fait beaucoup rire mes copines, mais moins mon petit-ami qui doit régulièrement sortir de chez nous en pyjama pour récupérer mes caprices). Vous vous en doutez, mon lieu de travail a donc toujours été un endroit très angoissant pour quelqu’un comme moi. Heureusement, j’ai aujourd’hui la chance d’avoir trouvé un métier pour une personne anxieuse qui me permet de ne pas paniquer à longueur de journée et j’ai voulu partager mes astuces pour aider ceux qui sont dans la même situation que moi à trouver leur perle rare.

Télécharge ton kit d'organisation gratuit

Il contient :

  • Une fiche méthode pour s'organiser en 4 étapes
  • Une check-list pour vider son esprit
  • Un mode d'emploi pour trier ses tâches

Le bonheur d'être quelqu'un d'anxieux

Si vous êtes vous-même quelqu’un d’anxieux, vous devez vous douter que ce sous-titre est ironique. Il suffit de vivre ne serait qu’une crise d’angoisse ou attaque de panique dans sa vie pour réaliser à quel point ce doit être épuisant de guetter l’arrivée de la prochaine sans vraiment savoir à quel moment ou sous quelle forme elle se présentera. Les troubles anxieux entrent dans la catégorie des “troubles psychiques” et pourtant, il existe encore des personnes qui pensent que vous faites un cinéma ou que vous avez un comportement exagéré quand vous en vivez une. HAHA, qu’ils sont mignons.

De la situation stressante à la crise d'angoisse, il n'y a qu'un pas de fourmi

Les personnes souffrant de troubles anxieux ne vivent pas tous leurs crises de la même manière, tant en termes de symptômes que d’intensité. 

Certains auront des palpitations, d’autres les mains moites ou encore l’impression de faire une crise cardiaque et d’être en train de mourir (y a d’la joie dans cet article). 

De la même manière, tous les anxieux ont leurs propres peurs et peuvent souvent passer d’un petit stress mignon moelleux à une peur panique qui se transforme généralement en grosse crise bien violente qui peut durer de longues minutes ou pire : quelques heures.

Vous vous en doutez, quand la peur commence à prendre une grande place dans votre vie et qu’une attaque de panique peut venir vous gâcher n’importe quel moment sans prévenir, forcément, ça engendre tout un tas de problèmes logiques quand on y pense bien… 

On commence pas éviter les “zones à risques” et on peut même finir par se transformer en ermite, préférant rester cloîtré chez soi plutôt que de prendre le risque d’un étouffement public inopiné et souvent irrationnel. 

La vie d’un anxieux ou d’un phobique n’est pas de tout repos, c’est le moins que l’on puisse dire.

 Quelques explications sur mon anxiété

J’ai bien conscience que tous les anxieux ne vivent pas les mêmes angoisses ni les mêmes crises, c’est pourquoi il me paraissait important de planter le décor en vous parlant de mon cas qui s’apparente d’avantage à une anxiété sociale et qui s’est apaisée avec les années sans pour autant totalement disparaître. 

Comme je l’expliquais au début de cet article, certaines situations ont le don de me plonger dans une peur souvent excessive vu de l’extérieur. Il m’est souvent arrivé d’être persuadée que j’étais sur le point de mourir sans raisons apparentes juste parce que mon cerveau imaginait les pires scénarios possibles. 

Ma phobie sociale (si on peut l’appeler ainsi) a été plus ou moins intense selon les périodes, et même aujourd’hui, il m’est compliqué de la définir clairement et de m’expliquer pourquoi j’ai eu autant de réactions exagérées.

Au fond de moi, j’ai parfois l’impression de souffrir d’une forme de stress post traumatique à cause des personnes toxiques qui sont passées dans ma vie, laissant au passage des traces affreuses dans mon cerveau. 

Vous le savez si vous me suivez depuis un moment, j’ai complètement changé de vie en devenant blogueuse il y a maintenant près de deux ans. Si les choses se sont bien évidemment calmées, je pense que je resterais marquée toute ma vie par ces épisodes terrifiants ou mon rythme cardiaque s’emballait. 

Je réfléchissais récemment à ce qui m’avait permis de plus ou moins sortir de ce cercle vicieux d’angoisse, de déprime et de stress permanent… Et j’ai réalisé que c’était vraiment mon travail qui m’y avait aidé. Drôle de conclusion quand on sait à quel point il est difficile de trouver un métier pour une anxieuse, n’est-ce pas ?

Quel métier pour une personne anxieuse qui a une peur irrationnelle de presque tout ?

Quand on souffre de troubles de l’anxiété, le travail est souvent une question qui bloque. Difficile de bosser correctement quand vous êtes à deux doigts de la crise de tétanie en permanence et que vous êtes prêt à péter un violent câble au beau milieu de vos collègues de travail. Dans certains cas, trouver un métier pour une personne anxieuse parait impossible à cause de tout le stress qui vient avec la majorité des professions connues du grand public.

Des efforts qui peuvent vite mener à un état dépressif important

La phobie est par définition une peur irraisonnée de certaines choses. Souvent, le phobique lui même a conscience qu’il n’y a franchement pas de quoi se mettre dans un état pareil, et pourtant, ses crises d’angoisse demeurent incontrôlables. 

Elles ont même tendance à s’accentuer quand un bien pensant a le malheur de lui souffler “Mais enfin, pourquoi tu te mets dans un état pareil ?“. Même si tout le monde n’est pas comme ça, il est compliqué de gérer ce genre d’épisodes face à une armée de collègues qu’on connait pas et en qui on n’a pas forcément conscience. 

Le lieu de travail peut donc devenir une source de stress gargantuesque, à cause de ce manque de repères autour de soi et de la fameuse “peur de la crise” qui est l’ironie la plus énervante au monde.

Le gros problème n’est même pas cette difficulté à trouver un métier pour une personne anxieuse, mais de le garder. Le fait de se confronter perpétuellement à ses angoisses peut avoir un effet dévastateur sur le moral et c’est pourquoi il n’est pas rare de croiser des anxieux qui ont fait un burn-out ou une dépression à force de trop tirer sur la corde. 

Epuisé par cet état de panique permanent, on finit par baisser les bras et par s’enfoncer encore plus dans un état dépressif qui peut perdre des années à évoluer. 

Niveau confiance en soi, on est aussi régalés par l’impression d’être bon à rien et de ne pas réussir à trouver sa place dans la société, un peu comme si on était un ovni inadapté à ce monde terrifiant et (qu’on se le dise) un peu beaucoup pourri.

Dans mon cas...

J’ai toujours été mi-figue mi-raisin. Mon anxiété sociale a été plus ou moins intense en fonction des professions que j’ai exercé sans que ça ne soit jamais vraiment cohérent dans mon esprit. 

Il y a eu certaines fois où j’ai bossé un jour sans jamais oser remettre les pieds sur mon lieu de travail, et d’autres fois où j’ai navigué plusieurs années dans des centres commerciaux plein à craquer. 

Même si à force d’habitude, le stress de la foule était moins présent chez moi, j’ai toujours senti que je n’étais pas à ma place. Je rêvais d’un métier pour une personne anxieuse comme moi qui ne me demanderait pas d’être là où je n’avais pas envie d’être – à savoir hors de ma maison.

Petite, déjà, je n’aimais pas beaucoup sortir. Tout ce que je voulais, c’était rester enfermée dans ma chambre à écrire en restant sur mon PC. Rien ne m’apaisait plus au monde que d’être tranquillement installée, loin des gens et du bruit, derrière mon petit bureau. 

Seulement voilà : quand on a peu voire pas de diplômes, il est difficile de vouloir prétendre à un travail “tranquillou pépouze” et on se retrouve généralement dans des endroits bondés et inconfortables à se faire insulter par des gens qu’on n’a jamais vu de notre vie. 

J’ai tenu 8 longues années (j’ai commencé à travailler à 17 ans) avant de péter un vrai câble et de trouver une activité qui me correspondait.

Est-il vraiment possible de trouver un métier pour une personne anxieuse ?

Maintenant que je suis de l’autre côté, je peux vous dire que oui. Il est tout à fait possible de trouver un métier pour une personne anxieuse, et j’irais même plus loin en disant qu’on peut carrément créer son emploi et exercer une profession sur mesure qui ne nous pousse pas sans arrêt à affronter nos angoisses ou à nous gaver d’anxiolytiques et d’antidépresseurs pour supporter ses journées. J’aimerais dire que ma solution correspond à tout le monde, mais soyons honnêtes : ce n’est malheureusement pas le cas.

Selon la nature de votre anxiété...

… Créer votre emploi et devenir votre propre patron n’est peut-être pas tout à fait adapté. Être responsable de sa situation peut également être une source de stress, ce n’est donc pas forcément pour tout le monde. 

Bien sûr, il faut tout de même différencier une peur logique (avoir des responsabilités) d’une peur phobique (qui risque de vous faire perdre le contrôle) avant de prendre sa décision. 

Personne ne vous connaît mieux que vous même à ce niveau là, c’est donc une décision qui vous revient entièrement.

Je n’aime pas parler de sujets que je ne connais pas, c’est pourquoi je ne vous donne des idées pour trouver un métier pour une personne anxieuse principalement adapté à l’anxiété sociale dans cet article (puisque c’est ce par quoi je suis passée). 

Aussi, si jamais vous souffrez d’autres angoisses, j’ai bien peur que tout ce que je présente dans cet article ne soit pas forcément adapté pour vous. 

Je vous invite quand même à lire cet article jusqu’au bout, car devenir entrepreneur n’est vraiment pas aussi compliqué qu’on l’imagine.

Si vous souffrez d'agoraphobie ou d'une phobie sociale...

Pour un phobique social, le problème est clair : c’est les autres. La foule, les gens ou encore sortir de chez soi… Quelle galère ! L’idéal quand on souffre d’anxiété sociale, c’est d’être loin de toute situation qui nous pousse à échanger directement avec les humains. 

C’était (et ça l’est toujours peu) mon cas avant que je ne décide de devenir blogueuse. Justement, ce qui est amusant, c’est que le fait d’avoir coupé court à ce type de relations sociales stressantes m’a rendu beaucoup plus apaisée. J’ai de moins en moins de mal à échanger avec le monde extérieur. 

Ironie suprême du sort : je n’ai pas vraiment l’impression d’être seule puisque je passe mon temps à échanger avec d’autres entrepreneurs. D’ailleurs, j’organise même une rencontre entre blogueurs le samedi 1er juin prochain à Paris ! 

N’hésitez pas à remplir le sondage ici pour être tenu informé de cet évènement !

Pour moi (et attention, car je parle bien de mon expérience personnelle ici), c’est le fait de travailler à domicile qui a tout changé. Pouvoir être libre de mes actions, de mes choix et surtout pouvoir choisir avec qui je voulais travailler a littéralement transformé ma vie. 

Comme je vous l’expliquais plus haut, même s’il me reste quelques traces résiduelles de mes angoisses (comme le fait d’être à deux doigts de fondre en larmes quand le livreur Amazon m’appelle sur mon portable parce qu’il attend devant chez moi), je ne fais quasiment plus aucune crise d’angoisse. 

Je pense pouvoir dire sans trop me mouiller que je vis actuellement une existence tranquille et heureuse en trouvant un métier pour une personne anxieuse qui ne me plonge jamais dans un état anxieux dérangeant et qui ne m’a jusque là (touchons du bois) encore jamais donné l’occasion de faire la moindre attaque de panique.

5 métiers du web qui peuvent convenir à une personne anxieuse

Si en lisant cet article, vous êtes d’accord avec moi sur le fait que n’importe quel travail à domicile serait un super métier pour une personne anxieuse mais que vous n’avez pas franchement d’idées à ce niveau là, voici 5 idées simples qui peuvent vous permettre de vous lancer. Cerise sur le gâteau : il est tout à fait possible de “tester” ces métiers en parallèle d’un autre pour voir s’ils vous conviennent vraiment avant de sauter dans le grand bain.

1

Rédacteur web

Devenir rédacteur web, c’est écrire des articles pour les autres. Si vous avez un affect particulier avec l’écriture (et que votre orthographe tient la route) vous avez toutes les chances de vous épanouir dans ce métier. Personnellement, c’est le métier pour une personne anxieuse qui m’a permis de me lancer sur le web, le temps que mon blog me rapporte suffisamment d’argent pour en vivre à 100%. J’ai fini par arrêter car ça ne me correspondait pas vraiment (je vous explique d’ailleurs pourquoi dans cette vidéo sur ma chaîne YouTube), mais je continue à penser que c’est un super plan pour commencer à travailler depuis chez soi !

2

Community Manager

Le Community Manager est en charge des réseaux sociaux d’une marque, d’un entrepreneur ou d’un blog. Il doit tenir à jour les comptes, poster de nouvelles publications et interagir avec la communauté… à distance. Certains phobiques peuvent avoir du mal avec cet aspect “social” justement, mais si c’est surtout les relations en face à face qui vous posent problème, le métier de Community Manager est une très bonne alternative qui permet d’être chez soi tout en échangeant tout de même avec les autres.

3

Monteur Vidéo

Tout le monde s’accorde à le dire depuis plusieurs années : créer une chaîne YouTube est indispensable pour le business, que vous soyez une entreprise internationale ou un petit indépendant qui peine à se faire sa place sur le web. Ceci étant dit, montrer son visage sur Internet est un peu compliqué et YouTubeur n’est pas forcé le meilleur métier pour une personne anxieuse. Toutefois, c’est une profession qui a permis à d’autres métiers d’émerger dont celui de monteur vidéo. Nombreux sont ceux qui recherchent un bon monteur et si vous vous lancez dans cette voie-là en indépendant, il y a de fortes probabilités pour que vous trouviez facilement de nouveaux clients.

4

Graphiste

Si vous avez l’âme d’un créatif et que vous aimez Photoshop aussi fort qu’un ami de longue date, peut-être que le job de Graphiste indépendant peut vous correspondre. Même si les diplômes sont évidemment recommandés dans la profession, je reste largement convaincu que comme pour tous les métiers du web, il est tout à fait possible de tirer son épingle du jeu en étant autodidacte et passionné. Vivre de sa passion sur Internet est désormais possible, et ça vaut en particulier pour ce type de profession qui (avouons-le) peut être un parfait métier pour une personne anxieuse et créative.

5

Blogueur pro

Le meilleur pour la fin, n’est-ce pas ? Vous vous en doutez, je ne pouvais pas écrire un article pour répondre à la question “Quel métier pour une personne anxieuse” sans nommer le mien, celui qui m’a permis de passer de caissière dépressive à entrepreneure épanouie. Devenir blogueur, c’est être libre dans tous les sens du terme et se rapprocher au plus près de son Ikigaï d’après moi. N’importe qui peut créer un blog, devenir indépendant et en vivre confortablement (vous n’avez qu’à voir mes bilans) depuis le confort de son domicile. Il est vrai qu’on en entend peu parler et que rares sont ceux qui savent comment ça peut être possible. Rassurez-vous, je vais tout vous expliquer.

Créer un blog rentable de A à Z et en faire son métier

Tenir un blog n’est pas facile, mais la route à suivre pour y parvenir est on ne peut plus simple. D’après moi, c’est vraiment le meilleur métier pour une personne anxieuse car ça permet de travailler de n’importe où dans le monde, à condition d’avoir un accès à internet, tout en passant ses journées à parler de sa passion.

Pourquoi blogueur est un super métier pour une personne anxieuse

La liste des avantages est nombreuse :

  • Liberté géographique totale
  • Liberté de faire “ce que je veux quand je veux” (et si ma maman est d’accord)
  • Liberté de ne pas obéir à un abruti qui a eu son diplôme dans une pochette surprise
  • Liberté de faire quelque chose qui vous plaît et de parler de ce qui vous plaît
  • Chance d’aider les autres à atteindre un but, à se rendre utile au monde

…. Et la liste n’est pas exaustive, elle mériterait d’ailleurs un article à part entière !

 

Si vous découvrez tout juste le métier, je vous invite fortement à regarder la vidéo du live super spécial où je vous expliquais tout à ce sujet : Mon parcours, comment on peut monétiser un blog et quel plan d’action suivre pour y arriver le plus rapidement possible.

Être accompagné pour se lancer avec les Kings du blogging

Comme je l’expliquais dans le Live, j’ai justement créée un programme d’accompagnement complet pour aider les débutants à créer un blog rentable en 3 mois seulement. Ce n’est pas une simple formation théorique : vous avez plus de 13 semaines de contenu en vidéo, un suivi complet avec des webinaires en live, un support par mail et plusieurs coachings inclus… Bref, c’est pour moi l’idéal si vous avez envie de vous lancer mais que vous ne savez pas du tout par quel bout commencer.

Les inscriptions à cette formation Premium ne sont pas toujours ouvertes, mais vous pouvez tout de même y jeter un coup d’oeil et vous inscrire sur la liste d’attente pour être prévenu dès qu’elles rouvriront.

separation

J'espère que cet article vous aura plu !

Qu’en avez-vous pensé ?

D’après vous, quel serait le meilleur métier pour une personne anxieuse ?

Êtes-vous vous mêmes sujet à de l’anxiété ?

Dites-moi tout en commentaires !

separation
Quel métier pour une personne anxieuse ? - #blogpro #entreprenariat #YouTube

Si cet article t'a plu, partage-le sur Pinterest !

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l'image et de cliquer sur le logo Pinterest !
separation

📢 Minicours : "Attirer du trafic qualifié sur son blog" disponible à tout petit prix ! 😊J'en profite tout de suite
+