Pourquoi vous devez absolument sortir de la majorité silencieuse et poster un commentaire sous cet article (Le cri du cœur des blogueurs et youtubeurs)

J’ai l’impression que donner son avis sur internet est devenu compliqué de nos jours. C’est en tout cas bien moins courant qu’auparavant. Dommage, parce que sortir de la majorité silencieuse présente de nombreux avantages. Découvrez ce que vous avez à gagner à poster un commentaire sous un contenu qui vous plaît.

idée de blog rentable

Tu manques d'idées pour ton blog ?


​200 idées de thématiques pour créer un blog rentable


Un mini-cours gratuit à télécharger avec :

FICHIER PDF

VIdéo incluse

EMAILS bonus

separation

 

Dans cet article, je vais tenter de vous ouvrir les yeux sur  :

  • Ce qu’est la majorité silencieuse, et pourquoi c’est si nul d’en faire partie
  • Tout ce que vous avez à gagner en décidant de poster un commentaire sous un article (surtout celui-ci si possible haha)
  • Ce qui empêche une grande partie de la population de donner son avis sur internet et comment passer outre ces préjugés
  • Le point de vue d’une Youtubeuse sur la question avec la participation de Nina Habault de la chaîne Madmoiselle Webmarketing
  • Les petites actions toutes simples que vous pouvez mettre en place dès maintenant pour quitter la majorité silencieuse et partager votre opinion sur tout et n’importe quoi afin d’en tirer les meilleurs bénéfices.

La majorité silencieuse, c’est quoi ?

Ces deux mots s’associent bien, et “majorité silencieuse” est une expression plutôt poétique je trouve. Mais concrètement, qu’est-ce que ça veut dire ? Et pourquoi je vais vous rabâcher que “c’était mieux avant” ? Lisez la suite pour tout savoir.

La première règle de la majorité silencieuse est

On ne parle pas de la majorité silencieuse. Ni du Fight-Club, ni de quoi que ce soit d’autre. On se comporte comme des visiteurs fantômes qui n’ont rien ressenti d’autre face à l’article posté ou le statut facebook partagé que l’envie de boire un verre d’eau tempérée. C’est une version digitale du jeu du roi du silence, sauf que le blogueur est perdant d’avance.

Wait

Tiens, en lisant ton article je viens de me rappeler que j’avais peut-être oublié d’éteindre le gaz.

La majorité silencieuse est donc représentée par les gens comme vous (et accessoirement moi, j’avoue) qui engloutissent de nombreux contenus quotidiennement sans jamais penser à se manifester auprès de l’auteur en question. On observe, tapis dans l’ombre, parfois sans même que l’idée de poster un commentaire ne nous traverse l’esprit.

Presque tout le monde fonctionne comme ça, et c’est fort regrettable. Parce que donner son avis sur internet, ça n’apporte que du positif.

2012, reviens-moi, les souvenirs m’assaillent

En tant que blogueuse rétro-ringarde (oui, je suis restée bloquée en 2012 à l’époque des guides gratuits pour vous convaincre de vous inscrire à ma newsletter même si j’ai entièrement conscience que c’est passé de mode), je sais qu’il y a peu de temps, poster un commentaire sur un blog était bien plus habituel qu’aujourd’hui. Un commentaire gentil, je précise (sait-on jamais).

Pour tout vous dire, j’ai toujours été accro à mes stats, même à la sombre période ou la vue en “Temps Réel” de Google Analytics n’était pas encore dispo (oui je suis un mammouth). A l’époque, je passais le plus clair de mon temps à lire des commentaires et certains de mes articles en comptaient plus d’une cinquantaine, tous de personnes différentes qui prenaient le temps de donner leur opinion sur l’article qu’ils avaient lu.

En moyenne, un visiteur sur dix prenait le temps de donner son avis sur Internet. En comparant mes stats d’aujourd’hui à celles de mon ancien blog, le fait que ce pourcentage ait fortement baissé en quelques années à peine ne m’a pas échappé. Et non, pour une fois, ce n’est pas encore une de mes crises de paranoïa ! J’ai pu lire pas mal d’articles de blogueuses ici et là (que je n’arrive malheureusement pas à vous retrouver) qui font le même triste constat que moi.

 Les blocages qui empêchent tout le monde de donner son avis sur Internet spontanément

La majorité silencieuse gagne du terrain à chaque seconde qui passe selon moi. Je me devais de réagir et d’en parler dans un article dans l’espoir de faire changer un peu les choses, car je pense le fléau n’a pas fini de s’étendre si personne n’ouvre les yeux. La réalité, c’est que certains n’osent pas poster un commentaire, parfois même très utile pour les autres lecteurs, simplement parce qu’ils bloquent sur plusieurs idées reçues que je vais tout faire pour anéantir dans cette partie.

Légitimité / Intérêt

Comme vous, parfois, je me demande si mon avis est suffisamment pertinent pour prendre le temps de le partager. Est-ce qu’il va vraiment être lu ? Apporte-t-il quelque chose de plus à l’article en question ? Et puis, qui ça intéresse ce que je pense ou pas ?

A tout ça je réponds : on s’en fout complet. Internet est un lieu de partage avant tout. Les Réseaux Sociaux ont vu le jour pour que tout le monde puisse donner son avis sur Internet, sans question de légitimé ou d’intéressement potentiel. On citera bien entendu le fameux statut  “J’ai mangé une pomme.” qui, s’il ne bouleversera le destin de personne, a le mérite d’exister et de polluer votre fil d’actualité Facebook sans que vous ne puissiez rien y faire.

Sur Internet, on peut dire tout ce qu’on veut (ou presque). C’est ce qui conduit pas mal de gens à “troller” et à se permettre certains discours qu’ils n’oseraient pas tenir dans la vraie vie. Oubliez toutes ces questions qui vous polluent l’esprit. On s’en fiche que ce soit inintéressant et stupide pour les autres : si vous ça vous plaît, si c’est ce que vous avez choisi de partager, alors cliquez sur “Poster un commentaire” et n’ayez pas peur du retour de flammes. Vous avez le droit de penser et dire ce que vous voulez. Même (et encore plus) si ça ne plaît pas à tout le monde.

haha nelson autocorrect

Notre peur à tous.

Retour / Echanges

L’un des sentiments qui m’empêche le plus de poster un commentaire est la “peur” de ne pas recevoir de réponse. M’appliquer à donner une opinion pertinente qui rajoute de la valeur à l’article pour au final ne jamais avoir ne serait-ce qu’un “merci” de la part de l’auteur. C’est souvent très frustrant pour moi. C’est  d’ailleurs pour cette raison que je réponds systématiquement à tout le monde ici, même si je suis bien trop souvent en retard!).

J’ai mis un moment à réaliser que logiquement, le fait de ne pas poster impliquait obligatoirement une absence d’échange. A la fois avec le blogueur, mais aussi avec son audience. Alors qu’on à tant de choses à se dire. C’est beaucoup trop dommage ! Certes, donner son avis sur Internet ne vous garantit pas pour autant de pouvoir correspondre en profondeur avec d’autres personnes. Mais de toute évidence, vous avez déjà plus de chance qu’en vous abstenant complètement de donner un simple signe de vie.

Ce que vous avez à gagner en décidant de poster un commentaire

Alors attention ! Petit disclaimer, j’ai bien conscience que je suis loin d’être à plaindre. J’ai la chance de recevoir beaucoup de retours pour un démarrage, et j’en suis très reconnaissante ! (Merci beaucoup d’ailleurs). J’ai cependant conscience que tout le monde n’est pas dans ce cas là. Je comprends d’ailleurs complètement que des blogueurs abandonnent leur blog en voyant que personne ne réagit à leurs articles. J’aimerais donc vous faire prendre conscience de tout ce que vous aurez à gagner en faisant l’effort de poster un commentaire sous un article de blog qui vous a vraiment plu. (En dehors du fait de me faire pleurer des arc-en-ciel de joie et de faire grossir le melon qui me sert de tête).

Je suis si contente que tu aies posté un commentaire !

Ouiiiii, j’ai des fannnnnnns !

Du point de vue humain et sociétal

Mettez-vous deux secondes à la place du blogueur. Il a passé des heures, parfois même des jours entiers à peaufiner son article dans le moindre détail. Tout ça afin que vous, lecteurs, sachiez apprécier le message qu’il a décidé de transmettre au monde. Ne pas recevoir de commentaires après avoir fourni un travail de recherche, d’écriture, de mise en forme, d’optimisation, et de relecture conséquent revient à écrire une lettre d’amour à laquelle on ne reçoit jamais de réponse. C’est comme montrer son journal intime à ses proches après moult réflexions et remises en question pour finalement réaliser que tout le monde s’en tamponne le coquillard avec une patte d’alligator femelle. #GeorgiaNicholsonForever

Moi après avoir travaillé des heures sur un article de 3000 mots qui n’a généré aucun like ni aucun commentaire.

Comme je le disais, j’ai entièrement conscience du fait que je suis loin d’être à plaindre sur ce point là. Mais vu que je discute avec pas mal de blogueurs et blogueuses en ce moment, je sais que c’est un mal qui nous frappe tous plus ou moins. Naturellement, certains plus que d’autres. Et souvent, c’est l’une des premières raisons qui poussent à abandonner. Parce qu’écrire c’est bien, mais être lu, c’est mieux !

Sharing is loving !

Rendez-vous compte du bien que vous ferez à l’auteur du blog que vous lisez en prenant simplement le temps de cliquer sur le bouton “J’aime”, “Partager”, ou de lui dire que son article vous a simplement fait passer un bon moment ? Aidez-nous à faire des économies de vin et de prozac et faites-nous savoir qu’on vous a aidé, touché, fait réfléchir. C’est ça qui nous pousse à vous offrir toujours plus de contenu et à croire en notre projet.

Parce que le blogueur n’est rien sans ses lecteurs. #futureidéedetshirt. En plus, ça ne coûte qu’une minute de lui faire savoir que vous appréciez son travail et ça peut éviter des années de thérapie auprès d’un psy incompétent et hors de prix. Croyez-moi quand je dis qu’un simple “cool ton article” me donne envie de chanter une certaine chanson plutôt joyeuse et redondante de Disney.

baloo

Kiki123 m’a dit que j’étais belle gosse ! Wouhouu, je suis célèbre et adulée !

Du point de vue opportuniste (voire parfois un peu hypocrite)

C’est bien beau de faire plaisir au blogueur et de contribuer à son oeuvre sur le point sociétal (il faut vraiment que j’arrête d’employer ce mot pour me la péter), mais on ne vit pas d’amour et d’eau fraîche. Sinon je serais immortelle. #jet’aimemoncoeur #jefaisencoreduhorssujet #marredeteshashtagsMélanie

Il existe cependant des avantages bien moins faciles à avouer, qui sont pourtant bien réels et qui peuvent pousser certains lecteurs à partager leur opinion de manière pas tout à fait innocente. C’est ce qui désespère d’ailleurs bon nombre de blogueurs. En effet, donner son avis sur internet peut être très utile dans certains cas. Spécialement si vous avez quelque chose à promouvoir. Un blog, un Instagram, une chaîne Youtube, un Facebook, n’importe quoi qui nécessite un maximum de visibilité.

Attention, je ne suis pas en train de vous dire que tous ceux qui postent ne le font que pour avoir leur petit lien retour ! D’ailleurs, je serais malhonnête de vous dire que je n’en profite pas moi-même. On ne crache jamais sur quelques visites en plus !  Après tout, c’est aussi une motivation supplémentaire pour donner son avis sur internet et ça peut vous être très bénéfique. Pourquoi ne pas utiliser cet argument comme un levier pour surpasser votre flemme et enfin oser partager votre opinion ? 😉

L’honnêteté et la franchise ont de plus en plus la côte

Je vous arrête immédiatement si votre seul objectif est de faire votre auto-promo, parce ce que ça se verra tout de suite. Il y a un moment où il faut arrêter de nous prendre pour des jambons. On repère souvent à des kilomètres ceux qui ne sont là que pour ça, mais c’est la vie. Comme pour le statut “J’ai mangé une pomme”, on ne peut que serrer les dents et marmonner dans notre barbe que le monde est nul.

Vous avez pris la décision de sortir de la majorité silencieuse ? Très bien, alors faites-le pour les bonnes raisons. Il ne me viendrait jamais à l’esprit de commenter un article que je n’ai même pas pris la peine de lire juste pour avoir apparaître mon nom dans les commentaires. Non seulement c’est hypocrite (et personne ne supporte ça sur Internet, on en bouffe assez comme ça dans la vraie vie merci bien.), mais en plus ça n’a aucun intérêt.

J’ai pas le temps, mon esprit, blogue ailleurs…

Quitte à poster plus souvent des commentaires, assurez-vous d’encourager avant tout les blogueurs ou youtubeurs que vous préférez. Si un article vous a vraiment plu, et que vous voyez qu’il n’a aucun commentaire, dites-vous bien que ça mine son auteur, quoi qu’il en dise. Aidez ceux qui vous inspirent à croire en eux-mêmes, parce que tout le monde doute quand le ratio visites/commentaires n’est pas du tout cohérent. Et s’il y a bien quelqu’un qui a vraiment envie de lire votre opinion, c’est le blogueur en question !

Et puis, pour ceux qui préfèrent troller et dire du mal, je n’ai qu’une chose à dire :

L’avis de Nina Habault sur la question

Nina Habault est une youtubeuse que je suis depuis plusieurs mois sur sa chaîne “Mademoiselle Webmarketing” qui parle – attention spoilers – de Webmarketing. Tout comme moi, elle est concernée par la question de la majorité silencieuse. La différence ? Elle tourne des vidéos et moi j’écris. (pour l’instant 😉 ).

Quand je me suis décidée à la contacter, j’ai fait le choix de sortir de la majorité silencieuse. Au moment elle a accepté de participer à cette article, j’ai cru halluciner. C’était donc si simple que ça ? C’est bien la preuve qu’on a rien à y perdre et tout à y gagner.

excellent

Je vais peut-être envoyer un e-mail à Enjoyphoenix ou Norman pour qu’ils tournent une vidéo rien que moi tiens…

Nina Habault, la reine du webmarketing sur Youtube

Vous ne connaissez pas Nina ? Et Mademoiselle Webmarketing, ça vous dit quelque chose ? Elle gagne tranquillou-pépère un salaire de cadre depuis le confort de son canapé. Elle est donc plutôt bien placée pour me conseiller vu mon projet cette année !

Grâce à un décor tout mignon, et à son style girly-point-trop-n’en-faut, Nina nous apprend pas à pas comment suivre son exemple et devenir chef d’entreprise depuis son salon. J’ai tout de suite accroché à son style. Et aussi, je l’admets, au décor de ses vidéos qui fait baver (Valérie Damidot fait pitié à côté). Et puis une fille qui fait des vidéos sur le thème du webmarketing, ça fait quand même plaisir dans ce milieu rempli d’hommes ! #girlpower

Alors Nina, tu en penses quoi de la majorité silencieuse ?

Les bonnes habitudes à prendre pour sortir de la majorité silencieuse et oser poster un commentaire sur les contenus qui vous plaisent

Je sais déjà ce que vous allez me dire. “Oui, donner son avis sur Internet c’est bien, mais pour dire quoi ?

Soyez le fucking changement que vous voulez voir dans le monde

Encore une fois, la clé c’est de se mettre à la place de l’auteur. Je ne dis pas non plus de lui embrasser les pieds et l’arroser de compliments. Mais montrez que l’article vous a intéressé. Débattez sur les idées avec lesquelles vous n’êtes pas d’accord.

Dites-le, non de non, si vous avez quelque chose à rajouter. Grand Dieu, bien sûr que ça nous intéresse ! Si on a posté notre article à la base, c’est pour échanger avec d’autres personnes ! Un commentaire pertinent fait toujours plaisir, et on vous en sera éternellement reconnaissant (ou quelques jours minimum).

Et  pour conclure, même si ça paraît évident : si un blog ou une vidéo vous plaît, dites-le. Ça ne fera jamais de mal à qui que ce soit, soyez-en sûrs 😉

J’espère que cet article vous aura plu, et que vous aurez autant apprécié l’intervention de Nina que moi ♥

À bientôt pour de nouvelles aventures,
Mélanie.

separation
Sortez de la majorité silencieuse et postez un commentaire sous cet article ! #blogging #silence #commentaires #likes #reactions

Si cet article t'a plu, partage-le sur Pinterest !

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l'image et de cliquer sur le logo Pinterest !
separation
5.0
02

📢 PROMO : -40% sur ma formation "Personal Branding du Blogueur" avec le code "PASCOMMEVOUS" jusqu'à dimanche seulement 😊J'en profite tout de suite
+