L’école, ça craint à mort.” On a tous pensé ça à un moment où à un autre de notre vie. Même si c’est généralement quelque chose qu’on se répète quand on est adolescent, j’avoue que pour ma part, c’est maintenant que j’ai 25 ans et que j’entame sérieusement ma vie d’adulte que je réalise à quel point c’est vrai. Fort heureusement, il ne s’agit pas là du seul moyen possible de s’éduquer, et c’est pour cette raison que je vous parle aujourd’hui d’un sujet bien pratique à notre époque : comment devenir autodidacte (si c’est possible) et comment découvrir de nouvelles choses par le biais de l’autoformation.

Télécharge ton kit d'organisation gratuit

Il contient :

  • Une fiche mĂ©thode pour s'organiser en 4 Ă©tapes
  • Une check-list pour vider son esprit
  • Un mode d'emploi pour trier ses tĂąches

Pour commencer, POURQUOI avez-vous cliqué sur cet article ?

En d’autres termes : POURQUOI vous demandez-vous “comment devenir autodidacte” ? Simple curiosité ou projet de changer de vie en vue… En fonction de l’objectif qui vous pousse à vous intéresser à ce domaine vous pouvez plus ou moins attendre certaines choses. Replaçons tout de même les choses dans son contexte afin de ne pas se bercer d’illusions, qu’en dites-vous ?

Envisagez-vous une reconversion professionnelle ?

Si oui, alors peut-être n’avez-vous aucun diplôme. Et peut-être aimeriez-vous penser que ce bout de papier n’a plus d’importance à une ère numérique où les compétences sont plus importantes que les titres. 

C’est de plus en plus vrai, il faut l’admettre.

J’aimerais vous dire qu’on peut devenir autodidacte dans n’importe quel domaine et trouver facilement du travail dans toutes les branches, mais ce ne serait pas le reflet de la réalité.

Tous les métiers ne fonctionnent pas exactement de la même manière et naturellement, les débouchés non plus ne sont pas les mêmes. 

Même si devenir autodidacte et entamer une autoformation peut vous apporter des connaissances solides et (ma foi) fort bien utile dans ce bas monde, force est d’admettre qu’en dehors des opportunités offertes grâce au web, il est très difficile de s’en sortir avec un cursus scolaire discutable.

Est-ce tout simplement pour assimiler et expérimenter de nouvelles connaissances ?

Peut-être que vous n’êtes pas concerné par le paragraphe précédent et qu’il s’agit là juste d’un accomplissement personnel. Souvent, quand on quitte l’école, on arrête par la même occasion d’apprendre et c’est un grand problème. 

Si vous aimez tout savoir sur tout, il est même fort possible que vous ressentiez une frustration à l’idée de ne pas continuer à étoffer vos connaissances pour en savoir davantage sur le monde qui vous entoure.

Si telle est votre situation, alors rassurez-vous : il n’y a pas besoin de chercher bien longtemps pour trouver ce que l’on cherche.

Devenir autodidacte sera bien évidemment possible pour vous si vous avez la persévérance et la motivation nécessaire pour le faire correctement. 

Parce que oui, la procrastination a souvent raison de beaux projets pour la majorité des gens.

Est-il vraiment possible de devenir autodidacte ?

Devenir autodidacte, c’est tout simplement commencer à s’instruire par soi-même, sans mentor, sans professeur. Bien évidemment, ce n’est pas à la portée de tous. Mais si vous faites partie de ceux qui seront capable de se remettre en question et de prendre du recul sur certaines idées reçues sur l’apprentissage en général, alors croyez-moi, vous vous ouvrirez à un tout autre monde.

Seulement si on est un poil débrouillard tout de même

Devenir autodidacte, c’est aussi apprendre seul et donc (par définition) être totalement autonome dans le processus d’apprentissage. C’est savoir au minimum quelle méthodologie adopter, comment trouver la solution à un problème, faire face de tenacité aussi. 

Parce qu’en étant seul, vous devrez faire preuve d’une adaptabilité minimale pour ne pas rester bloqué sur certains points. Et oui, encore elles, les fameuses “croyances limitantes” qui nous empoissonnent (beaucoup trop) la vie !

Si vous rêvez de devenir autodidacte, d’apprendre à coder ou d’apprendre une langue tout seul, sans faire appel au moindre professeur, alors il faudra commencer par croire que vous êtes tout à fait capable d’y parvenir de cette manière là. 

Comme il s’agit malgré tout d’une manière peu conventionnelle de s’instruire, on peut facilement rester sceptique, et il sera alors difficile d’apprendre tout seul, sans aucune aide externe si est pas soi-même convaincu qu’il est possible d’y arriver.

Commencer par apprendre à apprendre

Le système scolaire n’intègre dans aucun de ses programmes une méthodologie claire sur la manière d’apprendre efficacement. Belle ironie tout de même. 

Sans vouloir me faire l’avocat du diable, je tiens tout de même à reconnaître que c’est assez compliqué. 

Personne ne fonctionne tout à fait de la même façon. Certains retiendront mieux l’information en la recopiant, d’autres ont juste besoin de la répéter à voix haute.

Dans l’excellent “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” d’Olivier Roland, l’auteur aborde justement ce thème en partageant de nombreuses études scientifiques pour appuyer ses théories. 

Aiguisez votre manière d’apprendre et renseignez-vous sur les différentes manières d’apprendre efficacement. 

Le “par coeur” est loin d’être une solution unique – c’est d’ailleurs même la pire façon d’apprendre quoi que ce soit, sachez-le.

Comment faire pour devenir autodidacte et commencer à se former seul ?

Tout ce dont je viens de parler ne vous fait pas peur et vous êtes prêt à devenir autodidacte mais vous ne savez pas trop par où commencer ? Voici les deux options qui s’offrent à vous.

Opter pour une formation à distance (ou un bon bouquin)

Vous connaissez mon amour pour les formations en ligne, et je reste convaincu qu’il s’agit là d’un des meilleurs moyens d’apprendre qui soit. 

Etant donné la richesse actuelle d’internet, il y a fort à parier que vous trouviez votre bonheur quel que soit le domaine dans lequel vous souhaitez vous former.

Soyons honnêtes, malgré leur puissance, les formations numériques coûtent cher et une alternative intéressante dans ce cas reste tout simplement le livre. 

Pour une 20aine d’euros, vous pouvez littéralement suivre un Personal MBA grâce à ce cher Josh Kaufman par exemple. A condition de fouiner, vous pouvez sûrement tout y trouver.

Effectuer ses recherches par soi-même

Je vous parle de livres, de formations, mais sachez vous avez aussi des outils gratuits pour devenir autodidacte à votre disposition (même s’il faut reconnaître qu’ils sont beaucoup moins pratiques et que les informations sont beaucoup moins facile à glaner. 

Avec un peu de recul, il est tout à fait possible de réunir par soi-même les supports pédagogiques dont on a besoin, et c’est dans la plupart des cas enfantin.

Comment faire, demandez-vous ? C’est simple : Google est votre ami. Quelle que soit la question que vous posiez, il peut trouver une réponse en quelques secondes ou au minimum vous apporter quelques pistes sur le sujet en question. 

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez du premier coup, pensez bien à tester tous les synonymes et toutes les suggestions proposées. On peut parfois vite s’y perdre, je vous préviens !

Quelques astuces supplémentaires

Pour conclure cet article, voici quelques petits trucs supplémentaires afin de vous aider à devenir autodidacte.

Une histoire de confiance en soi

Ne laissez pas le syndrome de l’imposteur vous empêcher de croire que vous êtes capable d’apprendre le japonais seul dans votre chambre où à jouer de la guitare en suivant des tutoriels sur YouTube. 

N’oubliez pas : tout est question de persévérance. Et aussi de confiance. Répétez-vous que vous en êtes capables, et vous aurez beaucoup plus de chance d’atteindre vos objectifs. 

En tant qu’être humain (et français dépressif de surcroît), on a développé par notre éducation et notre culture beaucoup de mauvaises habitudes qui nous pourrissent plus ou moins la vie.

L’autosabotage est quelque chose de bien plus fréquent que ce que vous pensez. Et pour être honnête avec vous, ça risque de rester le cas si vous persistez à garder l’esprit fermé et à ne pas voir plus loin que le bout de votre nez. 

Soyez bienveillants envers vous-mêmes, ne vous collez pas une pression de malade mais étudiez sérieusement et votre “Moi du futur” vous en sera grandement reconnaissant. 

Je suis peut-être partie un peu loin, mais je voulais simplement dire qu’en vous disant sincèrement “Je vais réussir à devenir autodidacte“, vous vous donnez une chance de sortir de ce schéma là.

Je radote, je radote...

L’autoformation est un sujet que j’avais déjà abordé avec vous que ce soit sur ce blog ou sur ma chaîne YouTube (à laquelle vous pouvez vous abonner en cliquant ici). Afin de ne pas trop me répéter, je vous mets simplement les liens des articles où je vous partage quelques conseils pour devenir autodidacte et commencer dès maintenant à acquérir de nouvelles connaissances par vous-mêmes.

separation

J'espère que cet article vous aura plu !

Aimeriez-vous devenir autodidacte ? Ou peut-être l’êtes-vous déjà ? Partagez votre expérience en commentaires, c’est toujours un plaisir de vous lire ♥

separation
Comment devenir autodidacte et commencer son autoformation ? #autodidacte #apprendre #autoformation

Si cet article t'a plu, partage-le sur Pinterest !

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l'image et de cliquer sur le logo Pinterest !
separation
Comment devenir autodidacte et est-ce vraiment possible ? 📌 Je vous dis tout sur l’autoformation !
5 (100%) 1 vote[s]

📱 ÉVÉNEMENT SPÉCIAL : Les inscriptions Ă  ma formation "Kings du Blogging" pour crĂ©er un blog rentable de A Ă  Z sont exceptionnellement ouvertes jusqu'Ă  dimanche soir seulement đŸ˜±J'en profite tout de suite avant qu'il ne soit trop tard
+