Comment lire un livre efficacement et retenir le maximum d’informations 📔 (même avec une mémoire de poisson rouge) 🐟

Après trois mois de dur labeur, vous arrivez enfin la dernière page de ce bouquin business qui traînait sur votre table de chevet depuis une éternité. Quelle victoire ! Mais à peine le mot final est-il achevé qu’un sentiment de doute, de vide, vous envahit soudain : “Euh… mais qu’est-ce qu’il y avait déjà, dans ces 500 pages ?” Pendant très longtemps, mon cerveau refusait de mémoriser la moindre information. J’ai donc décidé de m’y prendre autrement, et j’ai mis en place plusieurs techniques pour comprendre comment lire un livre efficacement et retenir toutes les informations importantes sans perdre trop de temps. Comme d’habitude, je vous livre tous mes secrets pour faire de même dans cet article. 

Télécharge ton kit d'organisation gratuit

Il contient :

  • Une fiche méthode pour s'organiser en 4 étapes
  • Une check-list pour vider son esprit
  • Un mode d'emploi pour trier ses tâches

Lire et mémoriser quand votre cerveau n'est pas prêt

cerveau
Bienvenue dans ma tête

Durant ma courte vie, j’ai eu l’occasion de lire pas mal de livres. Dans un premier temps, je passais mes soirées à dévorer des romans pour adolescentes pré-pubères en manque d’amour, et je n’avais donc pas nécessairement besoin de me concentrer plus que ça pour lire un livre efficacement puisque mon seul objectif était de me détendre, un peu comme devant une série sur Netflix. Quel genre de personne un tant soit peu saine d’esprit prend le temps de prendre des notes quand il se met à bingewatcher tous les épisodes de la Casa de Papel, franchement ?

Quand la flemme de se concentrer te coupe tout plaisir de lire

En grandissant, j’ai finalement mis la main sur l’équivalent du Saint Graal pour mon esprit perturbé : les guides pratiques

Je ne me souviens pas du premier livre de ce type que j’ai lu, mais je me rappelle parfaitement avoir trouvé ça formidable et incroyable. On pouvait donc se distraire et apprendre tout seul par la même occasion ! 

J’ai tout de suite vu le potentiel du truc : j’allais devenir méga intelligente si je lisais tous les guides de la planète. C’était comme une évidence pour moi.

La joie de cette découverte a cependant vite fait de se transformer en frustration quand j’ai réalisé qu’on ne lisait pas un livre de développement personnel ou de business de la même manière qu’on s’enfile un Harry Potter en mangeant des chocapics le matin

Si je voulais en tirer un maximum de bénéfices, je n’avais pas d’autre choix que de faire un effort de concentration, même minime

Et j’en baille encore aujourd’hui, rien qu’en écrivant ces lignes (c’est dire comme j’étais mal partie).

Apprendre la lecture une fois adulte : l'ironie du sort

Apprendre à lire ? Merci, mais je savais déjà comment faire. Têtue comme je suis, je restais intimement persuadée qu’à force d’habitude, je finirais par réussir à lire un livre efficacement. Mais devant l’ampleur de la tâche et l’effort supplémentaire que ça me demandait, j’en ai tout bonnement perdu l’envie de me plonger dans un bouquin. 

Les romans ne m’intéressaient plus : je voulais apprendre de nouvelles choses, mais j’avais purement et simplement la flemme de faire l’effort de concentration nécessaire. 

L’histoire de ma vie de grosse feignasse.

Ce n’est qu’en créant ce blog et en lançant mon entreprise l’année dernière que j’ai réalisé qu’il fallait que je trouve une solution, un remède, à ce problème bien plus embêtant qu’il n’y paraît. 

Vous le savez si vous me suivez, je suis autodidacte, et les livres sont le carburant dont je ne peux me permettre de me passer si je veux progresser à la fois dans mon business, mais aussi en tant qu’être humain.

 Après près de 25 années à ramer, j’ai finalement trouvé une méthode de lecture qui me permet de ne laisser aucune information essentielle m’échapper.

Première étape : Comprendre comment fonctionne votre mémoire

Pour commencer, j’ai décidé de me renseigner sur la mémoire en soi. J’ai ainsi découvert qu’il en existait plusieurs types, et que personne ne fonctionnait tout à fait de la même manière. En comprenant les subtilités régissant notre apprentissage en général, j’ai ainsi pu dépasser mes à priori afin de réussir à lire un livre efficacement.

Mémoire visuelle et auditive : quand vous n'êtes pas prise de tête

Généralement, on distingue deux types de mémoires

La mémoire visuelle tout d’abord, qui signifie tout simplement que tout ce qui rentre dans votre champ visuel a plus de chances de rester gravé dans votre cerveau. 

La mémoire auditive ensuite, qui, comme son nom l’indique, vous concerne surtout si vous retenez mieux ce que vous entendez.

Même si cette première découverte m’a aidée à réaliser qu’il existait plusieurs manières de retenir l’information, j’étais incapable de dire laquelle des deux me correspondaient le mieux.

Je suis souvent sensible à l’esthétique, mais j’adore retenir par coeur les paroles de mes chansons préférées. 

Je n’étais donc pas beaucoup plus avancée. Fort heureusement, mes recherches m’ont rassurée.

Mémoire kinesthésique et d'accro aux carnets : quand vous êtes plus difficile

C’est un peu (beaucoup) plus tard que j’ai commencé à entendre parler de mémoire kinesthésique. Sur le coup, le mot me paraissait bien trop intelligent pour mon petit cerveau de fille perturbée. 

En soi, sa définition restait pourtant relativement enfantine… Quelqu’un dont la mémoire est kinesthésique est tout simplement quelqu’un qui a besoin de mettre ses connaissances en application pour les retenir

En somme, il s’agit tout simplement de quelqu’un de logique. Ma petite particularité, c’est que je n’ai pas toujours forcément besoin de faire pour retenir.

Une méthode qui a toujours fait ses preuves, même quand je révisais mes cours pour le lycée, c’est de recopier. 

J’aime les carnets et le geste d’écrire. Rien qu’en créant mes fiches pour le bac, je retenais mille fois mieux les informations. 

Et je ne suis pas vraiment sûre qu’il y ait un type de mémoire précis associé à ça. 

J’ai donc tendance à penser que nous apprenons tous à notre manière, et qu’il faut d’abord suivre son instinct, comme toujours.

Vous êtes uniques, et votre manière de développer vos compétences l’est aussi. Noshame.

Attention, pauvres fous, à votre vitesse de lecture !

shiit

Pour en revenir au sujet principal de cet article – dont le but est de vous aider à comprendre comment lire un livre efficacement histoire de retenir un max de trucs, il fallait absolument que je vous avertisse sur une erreur fréquente. Lire un pavé de 600 pages peut prendre du temps, et malheureusement, nous en manquons tous. La vie est courte, you know. Alors, la fausse solution de facilité qui s’offre à nous est de…

Lire plus vite : le piège dans lequel il ne faut pas tomber

J’étais en cours de français quand ma prof de l’époque s’est mise à nous donner quelques techniques pour littéralement “torcher” un bouquin. 

Elle affirmait avec certitude qu’en lisant un mot par ligne, on serait en mesure de nous enquiller les 6 livres du programme (dont les terrifiantes Mémoires de Guerre de Charles DeGaulle) d’affilée. 

Même si la technique semblait alléchante, il m’a fallut à peine 5 minutes pour réaliser le problème : j’ai un cerf volant. Pardon. Un cerveau lent. (#MDRLOLILOL)

Je ne dis pas que cette méthode de lecture est inefficace. Il est certain que pour une prof de Litté qui lit un classique ennuyant par jour, elle peut s’avérer on ne peut plus pertinente. 

Mais si vous êtes dans le même cas que moi, et qu’il faut vous sortir les doigts des fesses pour ouvrir un livre, je pense que lire plus vite ne devrait pas être votre priorité. 

Loin de là. Et encore plus si vous voulez VRAIMENT retenir et utiliser ce que vous apprenez de manière concrète dans votre vie de tous les jours.

Pourquoi il ne faut pas avoir peur de lire plus lentement

Pour lire un livre efficacement, il faut oser prendre son temps, surtout si on n’est pas franchement un rat de bibliothèque par nature. 

Et ce n’est pas un drame. Dans mon esprit de blogueuse, c’est un peu comme quand on décide de rédiger un article

Au début, on passe des journées entières sur le même papelard. Le pire, c’est qu’on fait de notre mieux. Mais écrire vite est impossible du premier coup.

Il faut “prendre la main”, s’habituer au processus, avant de pouvoir l’exécuter à la vitesse grand V. 

C’est la même chose pour la lecture rapide : c’est impossible d’y parvenir quand on ouvre un bouquin par an, et c’est ok

En lisant plus lentement, vous vous assurez de ne manquer aucune info essentielle, et c’est bien là le but si vous lisez cet article, n’est-ce pas ?

Comment lire un livre efficacement et se créer une méthode de lecture sur mesure ?

Ma méthode pour apprendre à lire un livre efficacement est en fait un gros mix de plusieurs petites astuces que j’ai mis en place au fur et à mesure. Elles ne fonctionneront peut-être pas toutes pour vous, mais je vous invite sincèrement à les tester une par une puis à composer votre propre technique. Je l’ai dit, nous n’apprenons pas de la même manière et il faudra personnaliser votre propre méthode pour qu’elle vous corresponde avant de voir de véritables résultats.

1

S'armer de quelques surligneurs et post-it (en forme de coeur)

maligne
#TropMaligne

En bonne amoureuse de papeterie que je suis, mes armoires débordent de stylos et blocs-notes en tous genres. 

Même si tout ça n’a absolument rien de nécessaire, il existe bel et bien un matériel indispensable que je me trimbale partout – du moins à chaque fois que me prend l’envie de lire un livre efficacement.

Rassurez-vous, nul besoin de casser votre tirelire : quelques Post-it et Stabilo suffiront largement. 

Il m’a fallu du temps pour oser surligner mes livres immaculés, mais depuis que j’ai sauté le pas, je peux retrouver beaucoup plus facilement les informations qui me sont utiles. 

Généralement, j’utilise deux couleurs différentes : l’une pour les citations (sait-on jamais, des fois qu’elles soient instagrammables ou tout simplement inspirantes) et l’autre pour les infos à retenir et à réutiliser. 

Les post-it, eux, sont là pour m’aider à marquer les pages importantes, celles où j’aime revenir quand j’ai besoin d’une référence précise.

Lorsque je lis, je dégaine systématiquement ce matériel pour annoter un maximum de choses, histoire de m’éviter une deuxième lecture souvent difficile et ennuyeuse. C’est une technique simple mais diablement efficace qui – selon moi – devrait fonctionner sur tout le monde.

2

Ne pas avoir peur de la prise de notes

Je vais vous dire la vérité : je suis incapable de lire un livre efficacement si je m’arrête à chaque page pour prendre des notes. 

Généralement, ma première lecture s’accompagne de surlignage intensif et de post-it dans tous les sens. Une fois cette lecture achevée, je reprend chaque passage mis en avant de cette manière et je le recopie dans un carnet au titre édifiant : “Notes of a Genius”

De cette manière, je n’ai pas besoin de tout relire à chaque fois.

Il me suffit de revenir sur les passages dûment mis en avant pour les recopier, les reformuler, dans mon précieux carnet et je gagne ainsi un temps monstrueux (en plus de faire honneur à ma mémoire d’accro aux carnets). 

Lors de ma première lecture, je comprends les idées principales, et lors de ce “recopiage”, je les retiens en les notant dans un carnet qui reste toujours à portée de main. C’est rapide et efficace, voire plutôt agréable à faire quand on a des stylos multicolores et à paillettes.

3

S'adapter à son type de mémoire

Les astuces du dessus n’ont de sens que si vous vous écoutez et que vous vous adaptez à votre type de mémoire. Peut-être que la prise de notes ne vous permet pas de retenir plus facilement l’information, aussi, n’ayez pas peur de vous en passer si vous pensez qu’il n’y a aucun intérêt

Ce n’est qu’en effectuant quelques “crash-tests” et surtout en étant attentif à votre manière de fonctionner que vous parviendrez à lire un livre efficacement.

Si votre mémoire est plutôt visuelle, je reste intimement convaincue que le surlignage de passages important peut vous aider. 

A contrario, si c’est la mémoire auditive qui vous parle, n’ayez pas peur de relire ces mêmes passages surlignés à voix haute, quitte à avoir l’air d’un demeuré. 

Ce qui compte, ce n’est pas l’avis des autres mais ce que vous pensez de vous-même, ne l’oubliez jamais.

4

Lire en suivant son propre rythme

Là encore, j’ai évoqué l’idée plus haut : ça ne sert à rien de vouloir aller plus vite que la musique si à l’arrivée, vous ne retenez rien des livres que vous lisez. 

N’ayez pas peur de la lenteur, suivez votre rythme. Pensez également à vous fixer un moment spécifique dans la journée ou dans la semaine pour prendre le temps de lire un livre efficacement.

Ca aussi, c’est quelque chose que je ne prenais pas au sérieux. Je me disais sans arrêt “je lirais quand j’aurais le temps”, mais la réalité, c’est que si on ne prends pas le temps justement, on ne le trouve pas. 

Que ce soit le matin au petit déjeuner ou pendant la pause du midi, essayez de vous réserver quelques minutes chaque jour pour vous octroyer ce petit plaisir.

5

Retrouver le plaisir de lire

Car oui, lire un livre efficacement est aussi un petit plaisir. C’est une manière de se divertir sans s’abrutir, et c’est assez rare mine de rien. 

Si la lecture sonne comme une punition et que vous ressentez l’impression de vous forcer à chaque ligne, c’est peut-être que vous n’avez pas franchement réussi à créer un environnement propice à la détente et à la concentration.

Alors, on se fait un bon petit chocolat chaud, on se pose dans un fauteuil moelleux avec deux ou trois chats sur les genoux, et on transforme ce moment en pur instant de détente, de la même manière qu’on se cale comme un caca dans son canapé pour regarder TPMP. 

Au début, ça fait toujours bizarre, mais sur le long terme, votre cerveau vous remerciera.

Bonus : 5 livres pour blogueurs/entrepreneurs histoire de tester ces méthodes

Vous voilà gonflé à bloc et prêt à tester toutes les techniques pré-citées pour lire un livre efficacement… Oui, mais où commencer ?

J’avais justement tourné une vidéo sur ma chaîne YouTube où je vous présentais mes 5 livres pour blogueurs et entrepreneurs préférés, alors si vous cherchiez justement de nouvelles découvertes inspirantes, n’hésitez pas à y jeter un coup d’oeil (et à vous abonner tant que vous y êtes 😉 )

Livres cités :

separation

J'espère que cet article vous aura plu !

Quelles sont vos astuces pour lire un lire efficacement ? Avez-vous du mal à vous y mettre ?
Partagez votre avis dans les commentaires !

separation
Comment faire pour lire un livre efficacement et retenir un max d'infos ? #livres #lecture #entrepreneur

Si cet article t'a plu, partage-le sur Pinterest !

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l'image et de cliquer sur le logo Pinterest !
separation

📢 Minicours : "Attirer du trafic qualifié sur son blog" disponible à tout petit prix ! 😊J'en profite tout de suite
+