Cet article va peut-ĂȘtre vous faire me dĂ©tester, mais je me devais de vous expliquer pourquoi j’utilise le Follow Unfollow (ou Massive Following) pour me faire connaĂźtre et comment on peut utiliser cette stratĂ©gie correctement sans se moquer de la gueule du monde pour autant.

module 1

Recevez gratuitement ce module de formation sur les réseaux sociaux !


​ flÚche rouge Une vidĂ©o explicative de 17 minutes
flÚche rougeUn PDF rĂ©capitulatif des points importants du module
flÚche rouge Les fondamentaux Ă  connaĂźtre sur les rĂ©seaux sociaux

separation

 

formation sur instagram

Clique sur l’image pour en savoir plus !

Dans cet article, je vais vous dire :

  • Ce qu’est la technique “follow unfollow” ou “massive following” sur les rĂ©seaux sociaux
  • Quels est le but de la manƓuvre et l’utilitĂ© rĂ©elle de la chose
  • Pourquoi c’est une maniĂšre de se faire connaĂźtre sur Internet qui ne plaĂźt pas du tout au commun des mortels
  • Les raisons pour lesquelles j’utilise cette mĂ©thode malgrĂ© tout et pourquoi je pense qu’il n’y a pas de mal Ă  ça
  • Comment utiliser le Follow Unfollow ou Massive Following intelligemment sans faire les mĂȘmes erreurs stupides que les spammeurs qui ont forgĂ© sa mauvaise rĂ©putation ?



Follow Unfollow ? Massive Following ? WTF ! Je pensais qu’on Ă©tait sur un blog francophone !

It is le cas baby. Le principal problĂšme, c’est que je ne trouve pas de terme Ă©quivalent en français. “Suivre massivement ?” Peut-ĂȘtre. “Suivre ne plus suivre ?” Ah non. Ça sonne dĂ©gueulasse.

Vous ne comprenez pas de quoi je parle ? No problemo (on a dit français MĂ©lanie), dans cette partie je vous explique clairement ce qu’est le follow unfollow et Ă  quoi ça sert.

Mais en fait, Késséssé ?

Le massive following (aussi appelĂ© Follow Unfollow donc) est une technique pour augmenter rapidement son nombre d’abonnĂ©s sur les rĂ©seaux sociaux.

Le principe est relativement simple. Il suffit de suivre un maximum de personnes et d’espĂ©rer qu’elles soient curieuses de ce follow impromptu, visitent notre profil, et (surtout) qu’elles s’abonnent en retour.

De temps en temps, il faut aussi Ă©purer votre profil en supprimant les comptes que vous avez suivis mais qui n’ont pas choisi d’en faire de mĂȘme. Ou alors de supprimer tout le monde si vous ĂȘtes du cĂŽtĂ© obscur de la force.

follow

Ouuuh ! Un compte avec des photos de chatons !

Ah ok, et à quoi ça sert ?

Alors bien sĂ»r, si vous vous mettez Ă  suivre tout le monde Ă  droite Ă  gauche sans stratĂ©gie prĂ©cise, ce n’est pas du tout rentable. LĂ  oĂč rĂ©side le point fort de cette mĂ©thode, c’est que les rĂ©seaux sociaux sont encore plus sectaires qu’un lycĂ©e parisien. On peut donc avoir  trĂšs facilement accĂšs aux profils qui sont intĂ©ressĂ©s par des contenus similaires aux nĂŽtres, et qui pourraient donc potentiellement adorer ce qu’on a Ă  proposer !

En d’autres termes, en ciblant intelligemment les profils Ă  follower, vous avez de fortes chances de vous constituer un gigantesque fan-club qui vous photographiera dans la rue Ă  chaque sortie du chien (ou le cas Ă©chĂ©ant au moins, une petite base d’abonnĂ©s pour pouvoir encore une fois, vous la raconter quand vous vous prĂ©sentez Ă  des inconnus).

“Ouais, j’suis instragrameuse ! Je suis tellement famous ! “

L’avantage est doublĂ©, si tout comme moi vous possĂ©dez un site ou un blog. Non seulement, vous gagnerez beaucoup d’abonnĂ©s avec une facilitĂ© dĂ©concertante, mais en plus une partie d’entre eux viendra lire vos articles. C’est donc une opportunitĂ© supplĂ©mentaire de gagner du trafic sans trop se prendre la tĂȘte.

Une stratĂ©gie qui fait parler d’elle, surtout en mal

Si vous connaissez la technique du Follow Unfollow, il y a de fortes chances qu’elle vous irrite fortement. On ne va pas se mentir, c’est tout de mĂȘme un chouilla spammy sur le fond. Alors oui, il y a des avantages et des inconvĂ©nients. Lisez la suite pour tout savoir !

Les arguments de ceux qui veulent brûler vifs les utilisateurs de cette méthode

J’ai un peu bossĂ© mon sujet, et je suis tombĂ©e, comme pour mon article sur le putaclic, sur pas mal de tĂ©moignages de personnes qui vomissaient sur le Follow Unfollow. J’ai mĂȘme trouvĂ© une pĂ©tition regroupant presque 100 signatures pour le faire bannir d’Instagram  ! C’est dire si la question divise (ou pas d’ailleurs).

Je pourrais hurler “Pourquoi tant de haine ?” et vous supplier de ne pas croire Ă  ces balivernes pour vous vendre ma came. Malheureusement dans les faits, je suis forcĂ©e de reconnaĂźtre que c’est encore quelque chose qui est trĂšs mal utilisĂ© sur le web. Et je comprends parfaitement qu’on soit lassĂ© de toujours le subir, en tant qu’utilisatrice rĂ©guliĂšre moi-mĂȘme des rĂ©seaux en question.

Certains adoptent des stratĂ©gies proches du harcĂšlement, et ça robotise complĂštement le systĂšme. Il faut admettre qu’au bout du quinziĂšme follow unfollow de la mĂȘme personne accompagnĂ© d’un message automatique auto-promotionnel, on commence Ă  avoir le bouton “Signaler ce compte” qui dĂ©mange sĂ©vĂšrement.

Le pire c’est que ça sent l’action automatisĂ©e Ă  des kilomĂštres ! Toujours les mĂȘmes messages “Coucou, j’adore ton insta, viens voir mon blog, jesuisenquetedenotoriete.com”) suivis d’un commentaire (sĂ»rement lui aussi postĂ© sans intervention humaine ou alors le monde va encore moins bien que ce je pensais) qui dit “Nice pic” avec un Ă©moji pouce en l’air sous la photo de la tombe de votre grand-mĂšre.

De mon humble point de pas-si-spammeuse-que-ça bienveillante

C’est toujours compliquĂ© de dĂ©fendre le follow unfollow. Mais vous me connaissez un peu maintenant je pense, et vous savez que je n’en fais toujours qu’Ă  ma tĂȘte.

C’est pourquoi je n’ai pas (si) honte (que ça) de dire que j’ai toujours utilisĂ© cette technique, mĂȘme quand j’Ă©tais Vanille Holmes, et je ne l’ai jamais regrettĂ©. D’ailleurs, si vous lisez ces lignes, c’est peut-ĂȘtre parce que je vous ai suivi. Donc non, dĂ©solĂ©e, je ne vais pas m’excuser.

Ah eh

Vous allez continuer à me lire aprÚs avoir lu ça hein ?

Au final, quand on s’abstient de harceler les gens pour qu’ils s’abonnent Ă  notre compte et qu’on se cantonne Ă  simplement les suivre, oĂč est le mal ? Ça revient simplement Ă  leur dire “hey, coucou”. On ne force personne Ă  quoi que ce soit. Qu’en pensez-vous ?

Pourquoi je n’ai pas si honte que ça de me servir du Follow Unfollow pour me faire connaĂźtre

J’ai plein de choses Ă  vous dire sur mon expĂ©rience dans le domaine du massive following. Je pense qu’elles peuvent vous intĂ©resser si vous souhaitez augmenter le trafic de votre blog ou votre nombre d’abonnĂ©s.

Personnellement, j’utilise le Follow Unfollow sur Instagram, Twitter, Hello coton et Pinterest depuis un certain moment maintenant. Voici pourquoi je pense que vous devez vous aussi reconsidĂ©rer la question de son utilisation.

Faut bien commencer quelque part

C’est triste Ă  dire, mais si vous ne faites rien pour faire connaĂźtre votre compte, personne ne le dĂ©couvrira comme par magie. Si vous envisagez d’en dĂ©gager un revenu, ou que vous souhaitez l’utiliser pour des raisons professionnelles, il sera pourtant indispensable d’en faire la promotion.

Le Follow Unfollow est accessible mĂȘme au commencement d’un compte. Alors certes, le ratio Abonnements/AbonnĂ©s est souvent Ă©difiant. Sans compter le fait qu’on est grillĂ© Ă  des annĂ©es lumiĂšres quand on l’utilise. C’est d’ailleurs bien pour ça que je ne prend pas le risque de vous le cacher.

Non, personne n’est franchement fier d’avoir recours Ă  cette mĂ©thode pour se faire connaĂźtre. Mais il faut bien commencer quelque part, et si c’est assumĂ© et pas abusif, ça peut ĂȘtre vraiment bĂ©nĂ©fique Ă  votre popularitĂ© sur le net. Testez et dites-m-en des nouvelles !



Abrutissant, mais simplissime Ă  mettre en pratique

Utiliser le following massive est Ă  la portĂ©e de n’importe quel enfant sachant cliquer sur une souris. MĂȘme un singe en serait capable. Il existe certes des logiciels pour effectuer ces actions Ă  votre place, mais je vous les dĂ©conseille fortement. Comme je l’ai dĂ©jĂ  dit, c’est une mĂ©thode spammy qui est facilement repĂ©rable, encore plus si vous automatisez l’action.

Alors oui, il faut cliquer bĂȘtement. En gĂ©nĂ©ral, je fais ça devant la tĂ©lĂ©. Ou bien en faisant la queue Ă  la Poste. Parfois, en sortant le chien. Ou encore aux toilettes. #laviepasdutoutglamourdesblogueurs. C’est abrutissant Ă  souhait, donc je vous dĂ©conseille de ne rien faire d’autre Ă  cĂŽtĂ©, au risque de liquĂ©fier dĂ©finitivement votre cerveau.

En utilisant cette technique sur Instagram, j’ai rĂ©ussi Ă  obtenir presque 1000 abonnĂ©s en une semaine sur certains comptes. Oui je teste Instagram depuis un moment dĂ©jĂ , mais shhht. Je vous en reparlerais plus tard.

Quoi qu’il en soit, obtenir ses 1000 premiers abonnĂ©s est tout Ă  fait possible en utilisant le massive following, et mĂȘme si ça parait insignifiant au regard du nombre de followers de Taylor Swift, c’est dĂ©jĂ  pas mal pour un commencement.

1000 followers

Ouiiii ! 1000 followers ! Je peux mourir en paix ! #quartdheuredegloire

Des résultats trÚs satisfaisants

Outre ces deux qualitĂ©s (dĂ©jĂ  assez allĂ©chantes en soit), des rĂ©sultats trĂšs satisfaisants ont dĂ©coulĂ© de mon utilisation plus-ou-moins-raisonnable du follow unfollow. En effet, j’ai mis un point d’honneur Ă  utiliser la technique avec respect sans jamais aller jusqu’au harcĂšlement. Ou en tout cas d’essayer.

J’ai une sainte horreur de ça moi-mĂȘme, donc je ne vois pas pourquoi je le ferais subir aux autres. Comme le disait sagement mon idole suprĂȘme de la bienveillance, Gandhi : Sois le changement que tu veux voir dans le monde.

 

Sinon ça sert à rien de se plaindre. #motivation #doyourbest #quotes #motivationalquotes #gandhi #blogueuse #inspirationalquotes

Une publication partagée par Mélanie Richard (@wonderwildqueen) le

Cette utilisation raisonnable de la technique du massive following vous a peut-ĂȘtre permis de me dĂ©couvrir. Je suis Ă©galement beaucoup de comptes intĂ©ressants et en rapport avec ma thĂ©matique et je fais de nouvelles dĂ©couvertes quotidiennement sur les diffĂ©rents rĂ©seaux sociaux que j’utilise.

J’entre en contact avec des personnes qui n’auraient jamais dĂ©couvert mon blog si je ne les avais pas suivis. Je parle avec beaucoup de monde tout le temps, et comme je l’Ă©voquais dans mon article “Comment devenir blogueuse rĂ©munĂ©rĂ©e et monĂ©tiser son blog ?“, mĂȘme si je travaille Ă  domicile, je ne me sens jamais seule. Et c’est beau ça quand mĂȘme, non ?

Comment utiliser le Follow Unfollow intelligemment et sans prendre les gens pour du fĂšces

Attendez ! Comme je suis une fille bien, j’ai dĂ©jĂ  cherchĂ© la dĂ©finition pour vous. De rien, je vous jure, c’est cadeau.

DĂ©finition fĂšces

J’ai vraiment que ça Ă  faire…

Si je n’ai pas honte d’utiliser le massive following pour parvenir Ă  mes fins, c’est parce que je trouve (avec toute la modestie du monde) que je l’utilise correctement. Je n’abuse que rarement de cette mĂ©thode. Je pense avoir acquis le bon comportement Ă  avoir pour pouvoir follower tout le monde sans passer pour une harceleuse qui vendrait chats et petit-ami pour avoir plus d’abonnĂ©s.

A travers mon expĂ©rience, j’ai dĂ©cidĂ© de vous partager les conseils qui vous permettront de vous aussi, acquĂ©rir plus d’abonnĂ©s sans nĂ©cessairement prendre les gens pour des cons (mĂȘme si certains n’ont pas l’air de croire que c’est possible).

Utiliser VRAIMENT le réseau social en question

Vous vous doutez bien qu’en utilisant le follow unfollow Ă  la fois sur Instagram, Twitter, Hellocoton et Pinterest, je ne peux pas non plus ĂȘtre bonne partout. HĂ© ! Je dĂ©bute (presque), donc laissez-moi faire mes propres erreurs et m’en mordre les doigts aprĂšs !

Celui que je maĂźtrise le mieux, c’est Instagram. J’aime Instagram, et je l’utilise clairement comme une plateforme complĂ©mentaire Ă  mon blog. Ce n’est pas un compte simplement destinĂ© Ă  ma promo. Jetez-y un coup d’oeil en cliquant ici et vous verrez que seuls quelques posts ainsi que ma description redirigent ici.

Et ça c’est un bon point je pense : je ne noie pas les gens sous une pile de photos sans intĂ©rĂȘt toutes destinĂ©es Ă  vous faire lire mes supers articles que j’ai mis des heures Ă  rĂ©diger. C’est un outil Ă  part entiĂšre qui nĂ©cessite d’ĂȘtre rĂ©ellement maĂźtrisĂ© pour ĂȘtre vraiment efficace.



Et c’est comme ça pour tous les rĂ©seaux sociaux !

Prenons l’exemple de Pinterest. C’est une plateforme que j’ai utilisĂ© pour la premiĂšre fois il y a deux jours et dont je ne comprends honnĂȘtement pas encore trĂšs bien le fonctionnement. Regardez-moi ce terrible ratio abonnements/abonnĂ©s. Oui ça fait mal. Et oui, je suis clairement une de ces filles insupportables qui followent tout le monde sans comprendre ce qu’elle fait. Je suis le singe qui clique bĂȘtement sur la souris, et forcĂ©ment, vous imaginez bien que ça ne m’a pas apportĂ© autant de visites qu’Instagram.

MaĂźtrisez vos rĂ©seaux sociaux et ne les utilisez pas uniquement pour votre pub. Proposez du contenu original et diffĂ©rent, qu’on ne retrouve nul part ailleurs, sinon il n’y a aucun intĂ©rĂȘt. Et mĂȘme si comme moi, vous suivez des dizaines de milliers de comptes, personne ne vous suivra en retour si vous ne rajoutez pas un peu d’Ăąme et de personnalitĂ© dans votre fil.

RĂ©pondre du mieux que vous pouvez Ă  tous ceux qui vous contactent

Les rĂ©seaux sociaux sont avant tout des plateformes d’Ă©change qui mettent les gens en relation. Donc quand on vous contacte, soyez gentils de rĂ©pondre. Quand on vous poste des commentaires idem. C’est le minimum quand mĂȘme.

Il faut Ă  tout prix effacer la notion de “robotisation” dont souffre le massive following. Parfois, il y a de vrais humains derriĂšre. Et il est important que ceux qui vous suivent sachent que vous ĂȘtes une personne authentique. Quelqu’un qui souhaite simplement dĂ©velopper son audience par ce biais et non pas embobiner les gens Ă  coup de messages automatiques.

Et si comme moi, vous ĂȘtes du genre Ă  rĂ©pondre dans votre tĂȘte et Ă  complĂštement oublier de le faire rĂ©ellement, il va falloir faire un effort ! Rappelez-vous qu’il vaut mieux rĂ©pondre tard que jamais !

N’ayez pas peur, vous non plus, de liker et commenter les photos de votre fil sans arriĂšres pensĂ©es ! Pensez Ă  Gandhi les enfants, et choyez vos abonnĂ©s pour qu’ils ne regrettent pas d’avoir rejoint les rangs de votre fanclub privĂ© (ou presque). Je vous promis-jure que vous allez Ă©changer avec pas mal de monde, et que vous ne regretterez pas le temps passĂ© Ă  discuter sur ces plateformes.

Vous ĂȘtes les plus “minions” 😉 ♄

Et pour la partie “Unfollow” du Follow Unfollow …

C’est souvent le moment qui fĂąche. Oui on est d’accord, c’est moche. Mais il faut bien comprendre qu’on ne peut malheureusement pas suivre 10 000 personnes sĂ©rieusement non plus. Et je ne vais pas faire l’hypocrite. Si un jour j’ai la chance d’en ĂȘtre Ă  10 000 sur un ou plusieurs comptes, je vais sĂ»rement faire un tri pour pouvoir continuer à utiliser le rĂ©seau social de maniĂšre qualitative.

Le seul conseil que j’ai Ă  vous donner, c’est de suivre les comptes qui peuvent ĂȘtre intĂ©ressĂ©s par ce que vous proposez.  En gros, suivre les abonnĂ©s de vos concurrents ou ceux qui proposent quelque chose de similaire Ă  votre contenu.

Mieux vous ciblez votre audience, et moins vous avez Ă  “unfollower” ceux qui vous ne suivent pas. Et plus vous Ă©changez avec les utilisateurs, plus vous connaĂźtrez et suivrez de compte de maniĂšre qualitative simultanĂ©ment.

Certes, un jour, je serais dans l’obligation de faire le tri si j’atteins les objectifs que je me suis fixĂ©e. Mais je me vois trĂšs mal cesser de suivre du jour au lendemain les profils avec lesquels je discute le plus souvent, et ceux qui likent rĂ©guliĂšrement mes photos. Internet, c’est du donnant-donnant avant toute chose, il ne faut pas l’oublier !

Alors ? Quelle est votre opinion Ă  ce sujet ?
Pensez-vous essayer cette technique ?
Et vous appelez ça “Massive following”
ou “Follow Unfollow” vous ?
#teampainauchocolat

 

A bientĂŽt les bibounets,
MĂ©lanie

separation
Follow Unfollow : Bonne ou mauvaise stratégie pour avoir des followers ? #follow #unfollow #réseauxsociaux #followers

Si cet article t'a plu, partage-le sur Pinterest !

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l'image et de cliquer sur le logo Pinterest !
separation
“Follow Unfollow” ou “Massive following” : Bonne ou mauvaise stratĂ©gie pour se faire connaĂźtre ?
4.9 (98%) 10 votes

Articles similaires

Résumé
Follow Unfollow, LA technique pour booster son nombre d'abonnĂ©s đŸ€©
Titre de l'article
Follow Unfollow, LA technique pour booster son nombre d'abonnĂ©s đŸ€©
Description
DĂ©couvrez ce qu'est le "Follow Unfollow" ou "Massive Following" et comment l'utiliser intelligemment sur les rĂ©seaux sociaux. đŸ€ł Je vous dis tout sur cette technique pour obtenir plus d'abonnĂ©s qui vous fera dĂ©coller votre compte, Ă  condition d'ĂȘtre bien utilisĂ©e ! 😅 Lisez la suite pour tout savoir ! đŸ‘‰đŸ»
Auteur
Publié sur
WonderWildQueen
Logo
De 0 Ă  1000 followers sur Instagram... DĂ©couvre ma mĂ©thode đŸ€© Je veux en savoir plus
+